25 années après son père, l’Alsacien Tom Dillmann sera au départ des 24h du Mans 2018 sur une Enso LM-P1.engagé par l’équipe ByKolles.
Alain Leroux lm76 300Alain Leroux est né le 8 juin 1942 à Mareuil sur Arnon (18) dans le cher. Son père est mécanicien et issu d’une famille de maréchal ferrant.
 
 
Récent vainqueur des 24 heures du Mans, Brendon Hartley sera au départ du Grand Prix F1 des USA.
« J’ai eu les meilleurs professeurs au monde », affirme Brendon Hartley, en référence à ces équipiers ces trois dernières années, Timo Bernhard et Mark Webber.
Alexander WurzAlexander Wurz est né le 15 février 1974 en Autriche. Il est le fils de l'ancien champion d'Europe de rallycross Franz Wurz titré en 1974, 1976 et 1982 sur Audi. La carrière sportive du jeune Alexander débute sur deux roues et sans moteur.

 

 

Earl BamberDebout sur le podium au-dessus de la voie des stands aux côtés de ses coéquipiers Nick Tandy (Grande-Bretagne) et Nico Hülkenberg (Allemagne), Earl Bamber savoure sa victoire dans la plus célèbre course d'endurance du monde.
 

 

Joel Woolf Barnato dit 'Babe'   3 victoires consécutives

Victorieux à 3 reprises au mans... en 3 participations et ce avec 3 coéquipiers différents. Né en 1895, ce fils d'aventurier, parti barouder en Afrique du Sud, hérita très tôt d'une immense fortune.  Celui qu'on surnommait "Babe" fréquentait avec un égal bonheur tous les milieux.

5 victoires pour Derek Bell

Derek Bell est né le 31 octobre 1941à Pinner (Londres). Diplomé d'agronomie, il aborde les sports mécaniques en 1962 par l'école de pilotage Jim Russel. Il enchaine avec le championnat Lotus avant de se lancer en formule 3 en 1966.
 

Champion du monde 1927 et vainqueur des 24 heures en 1937

Pilote de chasse pendant la Grande Guerre, Robert Benoist est né le 21 mars 1895 à Auffargis. Sportif, il aura su s'imposer parmi les plus grands pilotes de courses automobiles mondiaux de l'entre deux guerres.

 

Sir Henry Birkin

Sir Henry Birkin est sans doute le plus rapide de tous les Bentleys Boys: auteur des meilleurs tours en 1928, 29 et 30. Il fut hélas souvent sur la liste des abandons.

 

Jean-Pierre BeltoiseNé le 26 avril 1937 à Boulogne-Billancourt, Jean-Pierre Beltoise était un habitué des 24 Heures du Mans. Entre 1963 et 1979, il disputa l’épreuve à quatorze reprises, dont huit au volant de Matra mais aussi deux fois sur Inaltera et René Bonnet puis une pour Ligier et une pour Rondeau.

 

 

Guy Bouriat, de vendeur de Bugatti à pilote usine

Guy BouriatGuy Bouriat-Quintard bien que né à Paris le 6 mai 1902 est Sarthois. Son père, le Comte René Bouriat, habite le Château des Arches à Yvré-l’Evêque près du Mans.

 

Roger CamuzetJe le revois encore, comme si c’était hier.
 
Âgé, assis à l’ombre de la tonnelle en fleurs, dans son fauteuil en osier. Ou alors près du radiateur en hiver, lisant une BD de Tintin que j’avais dû oublier chez lui. Je me souviens de ma grand-mère s’évertuant à peigner les quelques rares cheveux qui trônaient au sommet de son crâne.
 
C’était mon grand-père. Roger. Roger Camuzet.

Didier CaradecDidier Caradec se lance dans les rallyes en 1979 puis dans le grand bain des 24 heures du Mans en 1992. Des soucis réglementaires viennent perturber sa première participation au volant d'une ALD équipée d'un moteur Peugeot. L'année 1993 sera heureusement plus clémente puisque la Porsche qu'il pilote va marcher comme une horloge.

 

Luigi Chinetti, triple vainqueur des 24h du Mans

Luigi ChinettiMilanais de naissance, parisien de coeur, américain d'adoption, citoyen d'honneur de la ville du Mans, Luigi Chinetti fut l'un des grands acteurs du sport-automobile. Triple vainqueur des 24 heures du Mans, il devint ensuite un "Patron" d'écurie obstiné et comblé.

 

Un des plus grands pilotes d'avant guerre

Louis ChironNé le 5 août 1899 à Monaco, Louis Chiron fut l'un des très grands pilotes d'avant-guerre. Il fut de toutes les joutes et pilota pour les marques les plus prestigieuses. De Bugatti à Mercedes en passant par Delage ou Alfa Romeo. Monégasque d'origine il gagna le Grand prix de la Principauté en 1931.

 

Noble et recordman du monde

D’origine polonaise, le richissime Comte Stanilas Czaykowski comte Stanislas Czaykowski est né le 10 juin 1899. Il participe à la première guerre mondiale comme volontaire dans l'infanterie française. Ses affaires en Angleterre lui rapporte beaucoup d'argent, il est riche, immensement riche. Possesseur de sept Bugatti, il se lance dans la compétition à partir de 1929 sur un T37A. S’il n’a pas le statut de pilote d’usine, il met le prix pour obtenir la meilleure préparation de l'usine de Molsheim.

René DreyfusRené Dreyfus grandit à Nice et intègre le Moto Club de Nice, qui était une sorte de ligue junior de l'Automobile Club de Nice.

Encore mineur, il obtient la signature de sa mère pour participer à sa première course avec une Mathis 6HP.

Victoire en 1924 sur Bentley

John DuffAlors que les "24 heures du mans" n'était pas encore connue comme l'une des plus grandes courses du monde, John Duff (un des premiers clients de Bentley) entend parler de la mise en place d'une course dans la sarthe d'une durée hallucinante... de 24 heures. L'idée de participer à l'épreuve le séduit et en parle à Walter Owen Bentley (fondateur et directeur de la marque).

Juan Manuel FANGIO, le Maestro

Juan Manual FangioJuan Manuel Fangio est né à Balcarce, (Argentine) le 24 juin 1911. Fils d’immigrants italiens de la province de Chieti dans les Abruzzes, il commence à travailler dans une forge avant de rejoindre à 13 ans un atelier de mécanique, le garage Studebaker de Miguel Viggiano où, curieusement, on préparait des voitures de course.

Sa première voiture est une Overland 4 cylindres. Il passera un an alité, victime d’une pleurésie.

Steve Fossett, Chasseur de records et pilote

Steve FossettSteve Fossett est né le 22 avril 1944 à Jackson (Tennessee-Usa).  Fossett a grandi à Garden Grove en Californie. Diplômé de la prestigieuse faculté de Stanford en 1966, il décroche en 1968 un MBA de finance à l'université de Washington à Saint-Louis. Il débute sa carrière chez IBM puis officie comme courtier au sein du cabinet Deloitte & Touche

Journaliste et pilote

Paul frère est de nationalité belge et il est né au Havre (France) le 30 janvier 1917. Les fonctions paternelles vont l’obliger à voyager et il passera une partie de sa jeunesse en France, en Allemagne et en Autriche. A l‘âge de 9 ans, son oncle lui fait découvrir le sport automobile lors d’une compétition sur le circuit de Spa. En 1940, Il est diplômé de l’école de commerce Bruxelloise de Solvay.

Olivier Gendebien  4 Victoires

Olivier Gendebien Olivier Gendebien est né le 12 décembre 1924 à Bruxelles (Belgique). Issu d’un milieu très aisé, Olivier Gendebien fût parachutiste durant la seconde guerre mondiale et passera ensuite quatre années au Congo comme forestier. Il y fera la connaissance de Charles Fraikin, un pilote de rallyes.

 

Josè Froilan Gonzalez, vainqueur des 24 heures en 1954

Josè Froilan GonzalezJosè Froilan Gonzalez, né le 5 octobre 1922 est un pilote argentin dont le nom restera gravé dans l'histoire sur sport automobile puisqu'il fût le premier pilote à faire triompher une Ferrari dans un Grand Prix de Formule 1. Il remporte les 24 heures du Mans sur Ferrari en 1954.

 

 

John GreenwoodJohn Greenwood, pilote légendaire de Corvette, est décédé à l'âge de 71 ans. Lui et son frère Burt étaient les fils d'un dirigeant de General Motors. Ils ont grandi dans l'environnement des voitures et de la compétition, avenue Woodward dans la banlieue de Detroit. Sa 'Spirit of le Mans' reste dans la mémoire de tous les passionnés des 24 heures du Mans.
 
 

André HallerA l'époque, la voiture était un sport de « gentleman », ça ne rapportait rien d'autre que le plaisir de participer sans aucune intention de « percer » au sens actuel. Bien sûr, une victoire était appréciée à sa juste valeur, mais les 'gentlemen driver' avaient peu de chance face aux quelques professionnels très entraînés.
 

Dédé Haller, Amoureux d'automobiles, d'aviation et baroudeur

André HallerAndré Haller, c’était un baroudeur de la course automobile. Un des derniers survivants d’une race de chevaliers preux et courageux, aujourd’hui en voie d’extinction : les gentlemen-drivers comme on les appelle un peu ironiquement aujourd’hui. Ils avaient animé l’âge d’or de l’automobile jusque vers les années 1965 lorsque le professionnalisme et la publicité commencèrent à crisper les relations entre hommes.

Le pilote au noeud papillon

Mike Hawthorn est né le 10 avril 1929 à Mexborough dans le Yorkshire en Angleterre. Son père garagiste lui fait découvrir la course automobile. Il participe à sa 1ere compétition en 1950 sur le circuit de Brigton. En 1952, c'est au volant d'une Cooper Bristol de formule 2 qu'il commence à faire parler de lui, se permettant le luxe de battre le grand Juan Manuel Fangio.

Hans le chanceux, 1 victoire au Mans

Hans HerrmannHans Herrmann, est un des pilotes les plus connus chez Porsche.Il est né en 1928 et fête ce 23 février 2013 ses 85 ans. Ce spécialiste de l’endurance était considéré comme l’un des plus rapides et des plus fiables de son époque. Entre 1952 et 1970, Hans Herrmann a remporté plus de 80 victoires.

 

Phil Hill, Champion du monde de F1 et trois victoires au Mans

"La course automobile a joué un rôle fabuleux dans ma vie. Gagner le championnat du monde était le but ultime que je suis fier d’avoir atteint. Permettez-moi également de souligner que j’ai un respect salutaire envers les dangers liés à la course. J’ai toujours intégré dans ma conduite un facteur de prudence. J’ai eu peu d’accidents, pas même une égratignure sur un doigt, inutile de dire que j’ai eu de la chance"

Jonathan HirschiC'est à l'âge de 15 ans que Jonathan débute le sport automobile en participant à des courses de karting. Puis, il décide très rapidement de se lancer en monoplace en participant au championnat Suisse de Formule Renault 2.0. Après deux saisons dans cette discipline il devient en 2006 Champion Suisse de FR 2.0.

 

Monsieur Le Mans, 6 victoires

Jacques Bernard Ickx, plus connu sous Jacky Ickx est né le 1er Janvier 1945 à Bruxelles en Belgique. Pas facile de choisir un titre pour cet article. Monsieur Le Mans ? Le Ringmeister ? le maître du Mans ? Je ne suis pas là pour dresser un top 50 ou un pseudo classement de pilotes qui n'engagerait que moi, mais Monsieur Jacky Ickx est peut-être le plus grand de tous.

Reinhold JoestAvant de devenir un responsable d'écurie de notoriété, Reinhold Joest fût également un pilote de talent.

 

 

Jean-Claude Killy au MansRobert Killy est entrepreneur en maçonnerie à Sélestat, dans le Bas-Rhin. Ce dernier avait hérité de l’affaire de son propre père. C’est une famille très aisée. Un jour, Robert Killy décréta que la maçonnerie et la course à l’argent ne l’intéressaient plus. Il lègue alors tout à son frère et part s’installer à Val d’Isère. Son fils, Jean-Claude, n’a alors que 3 ans.

Erwin KremerAvant de devenir un responsable d'écurie de notoriété, Erwin Kremer fût également un pilote de talent.

 

 

Les débuts de Tom Kristensen

Tom KristensenTom Kristensen est né le 7 juillet 1967 à Hobro au Danemark. Dés 1978, il participe à ses 1eres compétitions de kart et il termine vice champion du Danemark de sa catégorie (pop2-class) en 1980. Les succès s’enchainent et en 1985, ce sont ses débuts dans les compétitions internationales. Il bataillera notamment avec un certain Mika Hakkinen. En 1987, il termine 2eme du championnat du monde de Karting.

Vainqueur en 'GT' des 24 heures du Mans en 2004 et 2007, 2ème en 2005, Patrick Long est monté sur la seconde marche du podium GTE-Am de l'édition 2015. Principal artisan de ce résultat hyper médiatisé, il est pourtant resté totalement dans l'ombre de Patrick...
 

Tragique destin

Pierre Levegh Si certains noms sont synonymes de victoires et de lauriers, d'autres noms comme Tamburello ou Pierre Levegh évoquent hélas des évènements bien plus tristes. Pierre Bouillin de son vrai nom, Pierre Levegh est né à Paris le 22 décembre 1905. Il reprend le pseudonyme de son oncle, Alfred Levegh, pilote automobile né en 1871, vainqueur du Paris Ostende en 1899 et de Paris-Toulouse-Paris en 1900. Levegh était l'anagramme de son véritable nom 'Alfred Velghe'.

Jan MagnussenJan Magnussen est le seul pilote à avoir gagné chaque saison au moins une course depuis la création du championnat ALMS en 1999. Magnussen fait partie du team Corvette Racing depuis 2004, d’abord comme troisième pilote de 2004 à 2006 avant de devenir pilote Corvette à temps plein en 2007.
 
 

Colin McRae 

24h lemans 2004 Colin McRaeColin Steele McRae est né le 5 aout 1968 à Lanark en Ecosse. Il baigne très tôt dans le sport automobile puisque son père Jimmy Mc Rae fût sacré 5 fois champion de Grande Bretagne des Rallyes.

 

 

Robert ManzonNé le 12 avril 1917 à Marseille, Robert Manzon mena une carrière brillante tant en Formule 1 qu'en Endurance.

Le 12 juin 2013, Gérard Larrousse et Jean Guichet ont remis à Robert Manzon la veste Hall of Fame du club des pilotes des 24 heures du Mans.
 

As de l'aviation, Pilote automobile, Ingénieur et Ministre

André Moynet André Rémy Moynet est né le 19 juillet 1921 à Saint Mandé (Seine). Né d'un père gérant de société à Paris, André Moynet s'intéresse très jeune à l'aviation ; avant même l'obtention de son baccalauréat, qu'il prépare au lycée Voltaire, il passe son brevet de pilote de planeur à l'âge de dix-sept ans. Un an plus tard, le 2 septembre 1939, il s'engage comme volontaire dans l'armée de l'air.
 

Herbert MullerAvec sa barbe fournie et cet inséparable «stump» accentuant son allure d’armailli, l’éclectique Argovien s’était vu confier de bonnes voitures chez Porsche, Ford, Matra ou Ferrari.
 
 

 

 

Paul Newman, légende du cinéma et pilote

Paul NewmanPaul Newman est né le 26 janvier 1925, à Cleveland dans l'Ohio. C'est un acteur mondialement connu, une légende du cinéma américain. A l’âge de 42 ans, il accepte de jouer le rôle d’un pilote de course dans Winning (Virages).

 

Le plus grand coureur d'hier, d'aujourd'hui et de demain

Tazio Nuvolari, est né le 16 novembre 1892 au Castel d’Ario à Mantoue(Italie). Nuvolari fut d’abord un pilote moto. Il participe à sa première course moto en 1920 et à sa première course automobile en 1921, la Coppa Veronese…qu’il remporte.

 

Un Ogier peut en cacher un autre

Jean-Claude Ogier Sébastien Ogier est la grande révélation du championnat du Monde des Rallyes. Il marche aujourd’hui à grand pas sur les traces de Sébastien Loeb. Mais un Ogier peut en cacher un autre...

 

Henri Pescarolo, 4 victoires pour le géant vert

Il s'est révélé en 1967. 12 fois au cours de la saison de F3, ses concurrents n'ont vu que ses roues arrières. Simple, calme, sans fioritures, la notoriété ne lui à pas fait tourner la tête.On comprend en le croisant que pour filer à 300 km/h, il n'est pas nécessaire d'être un excité agressif.

Jean-Daniel RauletLa voiture a été terminée sur la piste. Je faisais les tours un à un en repassant par les stands pour vérifier que tout se passait bien. A chaque tour j’allais de plus en plus vite et de plus en plus vite. On ne pouvait pas se lancer directement comme ça, impossible, c’était beaucoup trop dangereux. Nous avons retiré les 2 rétroviseurs, le balai d’essuie-glace et nous avons scotché les portes....

 

jean redele Avec le recul, la destinée de Jean Rédélé paraît évidente. Bercé dès son plus jeune âge dans un univers où automobile, compétition et Renault étaient les maîtres-mots, il s’est aussi démarqué par une vision avant-gardiste de la technologie et du commerce.
 
 

Louis Rosier, 23 heures et 10 minutes au volant

Louis Rosier est né le 5 novembre 1905. Il entrera dans la légende le 25 juin 1950 au Mans. Alors âgé de 45 ans, il signe seul un exploit. N'abandonnant le volant de sa Talbot-Lago que pendant deux tours à son fils Jean-Louis, il conduit pendant 23 heures et 10 minutes et remporte la victoire aux 24 heures du Mans avec deux tours d'avance.

Le Mexicain volant

Pedro RodriguezPedro Rodriguez est né le 18 Janvier 1940 à Mexico. Il est de 2 ans l'ainé de Ricardo. Issu d'une famille aisée, il va aborder les sports mécaniques dés l'âge de 12 ans au guidon d'une Adler. A 14 ans, il est champion du Mexique de moto en 500cc. Il se lance dans la compétition automobile dés l'âge de 15 ans au volant d'une Jaguar XK120. En 1957, 'los hermanos Rodriguez' s'engagent à Sebring, Ricardo (15 ans) au volant d'une Porsche et Pedro sur une Ferrari. L'objectif suivant sera l'Europe et les fameux 24 heures du Mans. 

 

L'enfant surdoué

Ricardo Rodriguez est né le 14 février 1942 à Mexico. Il est de 2 ans le frère cadet de Pedro. Fils d'une famille aisée, Ricardo est un précoce. Il prend goût aux sports mécaniques en débutant en moto dés l'age de 13 ans. Il remporte le championnat du Mexique des voitures de tourisme à l'age de 14 ans. A 15 ans, c'est au volant d'une Porsche qu'il s'illustre à Riverside. En 1958,  Il débarque en Europe.

Freddy RousselleLe vendredi 3 mai 2013 à 17 h 30, en collaboration avec le Royal Automobile Club of Belgium et le Club International des Pilotes des 24 Heures du Mans, l’ACO a honoré tout spécialement Freddy Rousselle.

 

 

7 Titres de Champion du monde de F1

Michael Schumacher est né le 3 janvier 1969 à Hurth-Hermuhleim, petit village allemand près de Cologne. Ses parents gèrent une piste de karting à Kerpen et Michael y fait ses débuts dés l'age de 4 ans. Sa passion pour le sport automobile sera plus forte que celle pour le football.

Jo Siffert héros mythique dit Seppi

Vitesse, liberté, victoires et destin tragique:  le pilote Suisse de Formule 1, disparu à l'age de 35 ans, court encore et toujours dans la mémoire collective. Devenu un mythe par sa volonté, ses qualités humaines et son art du pilotage, Jo Siffert a vécu et est mort pour la course. Il affronta l'élite mondiale des disciplines automobiles sur les circuits du monde entier. Fonceur, courageux, il mit tout en oeuvre pour atteindre son rêve d'enfant: devenir pilote de Formule 1.