Alexander WurzAlexander Wurz est né le 15 février 1974 en Autriche. Il est le fils de l'ancien champion d'Europe de rallycross Franz Wurz titré en 1974, 1976 et 1982 sur Audi. La carrière sportive du jeune Alexander débute sur deux roues et sans moteur.

 

 

 

Alexander Wurz débute son parcours sportif par le vélo BMX.
En 1986, il devient vice-champion d’Europe et champion du monde de BMX.

En 1989, il fait ses débuts en sport automobile et devient vice-champion autrichien de karting dès sa première saison.

Il s'engage alors en championnat Middle East en 1990 où il termine la saison à la quatrième place.

Dimanche 16 juin 1996. Le destin sportif d'Alex Wurz bascule. Pour sa première participation aux 24 Heures du Mans, l'Autrichien remporte la course, associé à l'Américain Davy Jones et à l'Allemand Manuel Reuter au volant du prototype Porsche TWR de Joest Racing. Agé de 22 ans, il devient le plus jeune vainqueur de l'épreuve.
 
1996 Alexander Wurz LeMans winner

Ce succès lui ouvre les portes de la Formule 1, qu'il fréquente durant 69 Grands Prix chez Benetton et Williams, avec un long passage chez McLaren en tant que pilote essayeur.  
Il totalise 6 saisons en championnat du monde de Formule 1. (69 Grands Prix - 1 meilleur tour - 3 podiums - 45 points inscrits - 13 fois dans les points =

Il retrouve la Sarthe en 2008 avec Peugeot, et signe une cinquième place sous le drapeau à damier, en compagnie de Pedro Lamy et Stéphane Sarrazin.

2009, toujours avec Peugeot, il remporte pour la seconde fois les 24 Heures du Mans avec David Brabham et Marc Gené, 13 ans après son premier succès.
 
2009 Alexander Wurz Peugeot LeMans Winner

Alex Wurz reste fidèle à la marque française  jusque fin 2011, avec deux grands succès, les 12 Heures de Sebring en 2010 et Petit Le Mans en 2011.  

En 2012, l’Autrichien est le premier pilote recruté par Toyota pour son retour aux 24 Heures du Mans et en Championnat du Monde d'Endurance. Cette même année, en duo avec Nicolas Lapierre, il signe la première victoire du constructeur japonais en Championnat du Monde, lors des 6 Heures de Sao Paulo, suivront les 6 Heures de Fuji et les 6 Heures de Shanghai.

Il réitère à Fuji l’année suivante. Parti de la pole position (signée par son équipier Kazuki Nakajima) avec la TS040 Hybrid aux 24 Heures 2014, il mène avec le pilote japonais et leur équipier Stéphane Sarrazin une chevauchée de quinze heures en tête de la course, avant d'être contraint à l'abandon le dimanche à cinq heures du matin.

Le pilote autrichien a pris sa retraite sportive en endurance le 21 novembre 2015 à l’issue des 6 Heures de Bahreïn, ultime manche du Championnat du Monde d’Endurance de le FIA 2015.
 
En huit participations sarthoises, il compte deux victoires (1996 et 2009), deux quatrième place (2011 et 2013), une huitième place (2015) et trois abandons (2010, 2012 et 2014)
Marié et père de trois enfants, Alexander Wurz, aujourd'hui âgé de 41 ans, est également ambassadeur de la Fédération Internationale de l'Automobile pour la sécurité routière, et président du GPDA (Grand Prix Drivers Association).

Lors des 24 heures du Mans 2016, Alexander Wurz succèdera à Henri Pescarolo, Allan McNish et Tom Kristensen en devenant  le « Grand Marshal » de la 84ème édition des 24 Heures du Mans.  Alexander Wurz aura le privilège de piloter la ‘’leading car’’ voiture officielle qui devance les concurrents lors du tour de lancement et s’efface à la fin de celui-ci lorsque s’agite le drapeau tricolore pour les libérer. Il sera également présent lors d’évènements organisés pendant la semaine des 24 Heures du Mans.