Jean-Daniel RauletLa voiture a été terminée sur la piste. Je faisais les tours un à un en repassant par les stands pour vérifier que tout se passait bien. A chaque tour j’allais de plus en plus vite et de plus en plus vite. On ne pouvait pas se lancer directement comme ça, impossible, c’était beaucoup trop dangereux. Nous avons retiré les 2 rétroviseurs, le balai d’essuie-glace et nous avons scotché les portes....

 

jean redele Avec le recul, la destinée de Jean Rédélé paraît évidente. Bercé dès son plus jeune âge dans un univers où automobile, compétition et Renault étaient les maîtres-mots, il s’est aussi démarqué par une vision avant-gardiste de la technologie et du commerce.
 
 

Pedro RodriguezPedro Rodriguez est né le 18 Janvier 1940 à Mexico. Il est de 2 ans l'ainé de Ricardo. Issu d'une famille aisée, il va aborder les sports mécaniques dés l'âge de 12 ans au guidon d'une Adler. A 14 ans, il est champion du Mexique de moto en 500cc. Il se lance dans la compétition automobile dés l'âge de 15 ans au volant d'une Jaguar XK120. En 1957, 'los hermanos Rodriguez' s'engagent à Sebring, Ricardo (15 ans) au volant d'une Porsche et Pedro sur une Ferrari. L'objectif suivant sera l'Europe et les fameux 24 heures du Mans. 

 

Ricardo Rodriguez est né le 14 février 1942 à Mexico. Il est de 2 ans le frère cadet de Pedro. Fils d'une famille aisée, Ricardo est un précoce. Il prend goût aux sports mécaniques en débutant en moto dés l'age de 13 ans. Il remporte le championnat du Mexique des voitures de tourisme à l'age de 14 ans. A 15 ans, c'est au volant d'une Porsche qu'il s'illustre à Riverside. En 1958,  Il débarque en Europe.

Louis Rosier est né le 5 novembre 1905. Il entrera dans la légende le 25 juin 1950 au Mans. Alors âgé de 45 ans, il signe seul un exploit. N'abandonnant le volant de sa Talbot-Lago que pendant deux tours à son fils Jean-Louis, il conduit pendant 23 heures et 10 minutes et remporte la victoire aux 24 heures du Mans avec deux tours d'avance.

Freddy RousselleLe vendredi 3 mai 2013 à 17 h 30, en collaboration avec le Royal Automobile Club of Belgium et le Club International des Pilotes des 24 Heures du Mans, l’ACO a honoré tout spécialement Freddy Rousselle.

 

 

Michael Schumacher est né le 3 janvier 1969 à Hurth-Hermuhleim, petit village allemand près de Cologne. Ses parents gèrent une piste de karting à Kerpen et Michael y fait ses débuts dés l'age de 4 ans. Sa passion pour le sport automobile sera plus forte que celle pour le football.

Vern SchuppanVern Schuppan est l'un des rares pilotes Australiens à avoir atteint les sommets de la Formule 1. Il est également entré dans l'histoire lors de l'Indy 500 de 1981 en étant le premier à monter sur le podium. Mais c'est sa carrière en endurance qui lui a apporté ses plus grands succès.

Vitesse, liberté, victoires et destin tragique:  le pilote Suisse de Formule 1, disparu à l'age de 35 ans, court encore et toujours dans la mémoire collective. Devenu un mythe par sa volonté, ses qualités humaines et son art du pilotage, Jo Siffert a vécu et est mort pour la course. Il affronta l'élite mondiale des disciplines automobiles sur les circuits du monde entier. Fonceur, courageux, il mit tout en oeuvre pour atteindre son rêve d'enfant: devenir pilote de Formule 1.

Allan SimonsenA 15 h 09, l’Aston Martin Vantage GTE n°95, pilotée par le danois Allan Simonsen sortait violemment de la piste au Virage du Tertre Rouge alors qu’elle entamait son quatrième tour.

 

 

Raymond Sommer, 20 heures aux commandes

Raymond Sommer est le 2eme fils de Roger Sommer, qui fut l’un des pionniers de l’aviation française, Raymond, est né à Mouzon le 31 août 1906.

 

Le premier pilote Brésilien aux 24 heures du Mans

Bernardo Souza DantasBrésilien, mais est né en France d'une mère française et d'un père brésilien, Bernardo Pedro Manoel de Souza Dantas est né à Paris le 26 Juin 1912. Le 15 Juin 1935, au volant de sa Bugatti T57 no 6, il devient le premier pilote Brésilien à prendre part aux 24 heures du Mans. 

 Philippe Streiff, deux podiums aux 24 heures du Mans

Philippe StreiffPhilippe Streiff est né le 26 juin 1955. Il passe son enfance à Corenc, près de Grenoble et se passionne très jeune pour la mécanique. Il débute le kart à 14 ans mais son mètre 87 n’est hélas pas un avantage. Avec ses copains Lionel Favier, Bernard Béguin et Bertrand Ballas, il suit de près les débuts de l’ainé de la bande, un jeune nommé René Arnoux. Ce dernier remporte le volant Shell en 1972, cet épisode marque l’éclosion d’une génération de jeunes pilotes Grenoblois.

Kunimitsu TakahashiAgé de 73 ans, Kunimitsu Takahashi est l’un des pionniers du pilotage dans le Pays du Soleil Levant. Pilote moto à ses débuts, il fut le premier japonais à gagner en Grand Prix (1961 en Allemagne sur Honda en catégorie 250 cc). Passé sur quatre roues, il prit part au Grand Prix du Japon F1 de 1977 avant de s’orienter sur l’endurance.

 

Eric ThompsonL’Automobile Club de l’Ouest et le British Racing Drivers' Club ont rendu un vibrant hommage au doyen anglais des 24 Heures du Mans… Né avant la première édition !

 

Pierre VeyronNé le 1er oct 1903, Pierre Veyron débute la compétition automobile en 1930 sur une Bugatti.

 

Un des meilleurs pilotes francais. Né le 26 février 1908, Jean Pierre Wimille fait une grande partie de sa carrière sur Bugatti. Il remporte les 24 heures du Mans 1937 avec son ami Robert Benoit. Il est le 4eme pilote à remporter l'épreuve dés sa 1ere tentative. Il gagne à nouveau l'épreuve en 1939 avec Pierre Veyron.

Mark WebberMark Webber a commencé le karting à l'âge de 14 ans. Il vient d'avoir 18 ans quand il quitte l'Australie à la fin de l'année 1995 après une saison de karting et de Formule Ford australienne.

 

 

Bob Wollek est né le 4 novembre 1943 à Strasbourg. Sportif de haut niveau, il est champion du monde militaire puis universitaire de ski. Parallèlement, il débute la compétition automobile. Au volant d'une R8 Gordini, il participe au Rallye du Mont Blanc et remporte sa catégorie dés sa 1ere course.

John Woolfe victime de sa passion

John WoolfeJohn Woolfe est un Gentleman-Driver. Il n’a certes pas le talent de Stommelen, Siffert ou Rodriguez, mais il n'est pas un débutant. Début 1969, il est le premier acquéreur privé de l’arme absolue pour vaincre au Mans, le dernier fauve produit à Zuffenhausen…la monstrueuse Porsche 917.