L'enfant surdoué

Ricardo Rodriguez est né le 14 février 1942 à Mexico. Il est de 2 ans le frère cadet de Pedro. Fils d'une famille aisée, Ricardo est un précoce. Il prend goût aux sports mécaniques en débutant en moto dés l'age de 13 ans. Il remporte le championnat du Mexique des voitures de tourisme à l'age de 14 ans. A 15 ans, c'est au volant d'une Porsche qu'il s'illustre à Riverside. En 1958,  Il débarque en Europe.

La famille Rodriguez fait l'acquisition d'une Ferrari 500 Testa Rossa et avec son frère Pedro, ils s'inscrivent aux 24 heures du Mans 1958 mais la participation du jeune Ricardo est refusée en raison de son trop jeune age. (Son frère fera finalement équipe avec José Behra).

Ricardo Rodiguez
Ricardo Rodriguez


En 1959, ils reviennent au Mans sur une petite Osca 750cc. Ils mèneront leur catégorie mais devront abandonner.

Pour l'édition de 1960, Ricardo pilote une Ferrari 250 TR du Nart aux cotés de Pilette. A 18 ans, il termine 2eme des 24 heures du Mans.

Ricardo Rodriguez 24 heures du Mans 1961

Pour 1961, les deux frères font équipe ensemble sur une Ferrari 250TR. Ce sera un festival. Les deux gamins mènent longtemps la course devant les Ferrari officielles. Ils devront hélas abandonner suite à une casse moteur dans la 23eme heure. Ils sont rentrés dans la légende Mancelle. Les frères Rodriguez remporteront ensuite les 1000 kms de Paris.

Ricardo est un pilote fougueux, toujours à la limite. Enzo Ferrari le remarque et l'incorpore dans la Scudéria aux côtés de Von Trips, Ginther et Phil Hill. Il fait ses débuts en F1 lors du GP d'Italie 1961. Dés ses 1ers tours de roues, il surprend par sa vitesse d'adaptation. Il signe le 2eme meilleur temps des essais à 1 dixième de la pôle. La course sera malheureusement endeuillée par l'accident tragique de son coéquipier Von Trips. L'écurie Italienne mettra fin à la saison en signe de deuil.

En 1962, il termine 2eme du Grand Prix de Pau (hors championnat). Il marque ses 1er points lors du GP de Belgique en terminant 4eme. En sport proto, il remporte la Targa Florio et les 1000 kms de Paris.

Sa participation au Mans 1962 sur une Dino se soldera par un abandon.

En F1, les Ferrari sont malmenées par la concurrence et Enzo Ferrari décide de faire l'impasse sur le GP du Mexique (hors championnat). Ricardo déçu obtient un bon de sortie pour participer à son épreuve nationale au volant d'une des Lotus de l'écurie privée Rob Walker. Le 1er novembre 1962, Ricardo qui veut à tout prix décrocher la pôle sort de la piste. Il est tué sur le coup. Le Mexique est en deuil et le gouvernement décrète des funérailles nationales. Il n'avait que 20 ans.

 

 

 

 

 

 

Pin It