En 2011, Mike Wainwright et Roald Goethe (propriétaire de la collection ROFGO consacrée en grande partie aux voitures ayant portée les couleurs Gulf en compétition), deux gentlemen drivers britanniques, décident de  fonder Gulf AMR Middle East.
 
 
 
En 2011 les deux associés participent à l’Intercontinental Le Mans Cup (ILMC) avec une Aston Martin Vantage GT2 avant de changer le nom de l’équipe, qui devient Gulf Racing UK.
 
Après quelques années passées dans différents championnats GT, Gulf Racing UK débute en European Le Mans Series en 2014 avec deux voitures : une Aston Martin V8 Vantage et une Porsche 911 GT3 RSR. Si aucun podium ne vient récompenser les efforts de l'écurie, l'Aston Martin et la Porsche franchissent régulièrement la ligne d'arrivée. Lors de la quatrième manche, qui se déroule sur le Circuit Paul Ricard, l'équipe britannique décide d’aligner la toute nouvelle Porsche 911 RSR. L’écurie se classe finalement 8e et 9e du championnat Equipes LM GTE de l’ELMS.  
 
En 2015, la structure britannique choisit de se concentrer sur l’ELMS même si une présence en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA est d’actualité avec une Aston Martin V8 Vantage GTE alignée en LM GTE Am sous la bannière Aston Martin Racing, mais couvée par Gulf Racing UK. En Europe, l’équipe commence la saison en Grande-Bretagne avec deux voitures, une Porsche 911 RSR (en catégorie LM GTE) et une Lamborghini Gallardo LP560 GT3 (GTC). La saison démarre pour le mieux car le trio, Mike Wainwright, Adam Carroll et Phil Keen , décroche la victoire de la catégorie LM GTE aux 4 Heures de Silverstone. L’année se poursuit avec une seule auto : la Porsche 911 RSR n°86 aux couleurs du célèbre pétrolier. La suite est plus difficile avec des résultats en-dessous des ambitions avant de finir sur une note plus positive une 3e place lors des 4 Heures d’Estoril. Au final, l’écurie britannique se classe 4e des équipes LM GTE. Même si l’entité ne dispute pas les 24 Heures du Mans 2015 (elle n’avait qu’une place de suppléante), elle décide néanmoins d’apprendre et de participer à la Journée Test. En plus des données emmagasinées, l’équipe frappe fort en réalisant le deuxième meilleur temps de la séance de l’après-midi en 4’01"208. Au cumul des deux sessions, la Porsche 911 RSR n°86 signe le troisième temps des LM GTE Am !  
 
Gulf Racing UK passe la vitesse supérieure en 2016 en s’engageant officiellement en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, toujours avec la Porsche 911 RSR n°86. Mike Wainwright et Adam Carroll, titulaires en 2015, sont rejoints par Ben Barker pour la saison. En dehors d’un abandon retentissant à Silverstone, (accrochage avec Brendon Hartley, Porsche 919 Hybrid n°1), la Porsche n°86 va marquer des points à chacune de ses courses. Au final, elle termine 6e avec un total de 106 unités. L’équipe dispute ses toutes premières 24 Heures du Mans cette même année et fait une course sage qui l’emmène jusqu’à la 33e place mais surtout, la Porsche n°86 rentre dans le Top 5 (5e) en LM GTE Am.  
 
Le Mans 2017 Porsche 86 gulf racing
L’écurie britannique décide de continuer son aventure en FIA WEC en 2017 avec la même voiture. Cependant, l’équipage est légèrement modifié avec l’arrivée de Nick Foster en lieu et place d’Adam Carroll. L’Australien est un familier de la marque allemande car il a été champion de la Porsche Carrera Cup Australie 2015. Lors de la manche inaugurale à Silverstone, la Porsche 911 RSR n°86 se classe 4e de sa catégorie, 24e au général. A Spa, la course de l’équipe se solde par un abandon après la mi-course suite à un accrochage et un tête à queue. A noter que la structure engage aussi une Porsche 911 GT3-R en Michelin Le Mans Cup, en catégorie GT3 qui participera à Road To Le Mans avec l’équipage Andrew Baker et Benjamin Baker.  Gulf Racing UK s’apprête ainsi à disputer les deuxièmes 24 Heures du Mans de son histoire et amène de nouveau les mythiques couleurs Gulf dans la Sarthe.