Photo du Jour

 24 heures du Mans 1976 - Ford Torino 90

 24 heures du Mans 1976 - Ford Torino #90

Abandon 11ème heure / Pont / Bosse de Mulsanne

"Dick" Brooks Marcel Mignot Dick Hutcherson

Paul Frère

Décédé le 23 Février 2008
1er aux 24h du Mans 1960
2ème des 24h du Mans 1955 et 1959
Pour sa 24ème participation aux mythiques 24 Heures du Mans, Larbre Compétition a décidé d’habiller sa Corvette C7.R n°50 d’une livrée spéciale intitulée « Human », œuvre de l’artiste peintre Ramzi Adek. Ainsi parés, Christian Philippon, Romain Brandela, et Fernando Rees, ne passeront pas inaperçus sur les 13,629 km du mythique Circuit des 24 Heures, qui accueille la 85ème édition de la plus grande course d’Endurance au monde.

 

Dévoilée le vendredi 2 juin à 15 heures durant les traditionnelles vérifications techniques et administratives organisées en amont de la Journée Test officielle du Mans, la Corvette C7.R n°50 est fin prête à étrenner sa nouvelle robe pop et fluo en piste.
Avant ces premiers tours de roues, rencontre avec le créateur de « Human », qui nous explique comment il est devenu le « quatrième pilote » Larbre Compétition.
 
Human by Larbre Competition
 
 
Ramzi Adek, comment est né le projet « Human » ?
 
Romain Brandela, qui avait eu vent de mon travail via une connaissance commune, m’a contacté afin de réaliser une livrée spectaculaire pour la Corvette C7.R qu’il allait piloter aux 24 Heures du Mans 2017. Tout de suite, l’idée m’a plu en évoquant des images et des souvenirs d’enfance, quand on entrait dans un magasin de jouets et courait voir les petites voitures avec leurs décorations incroyables. Si je n’ai pas une très grande culture du sport automobile, j’ai l’amour des belles choses et les bolides de course en font indéniablement partie. Avec « Human », j’ai voulu réaliser la livrée dont rêvent les enfants et leurs parents.
 
Vous avez eu carte blanche ?
 
Romain m’a donné des mots-clés que j’ai ensuite retranscrits visuellement dans mon style pop art. L’idée directrice du projet, c’était de créer un mouvement de puissance et de force qui porte les pilotes tout au long de la semaine du Mans. J’ai tout de suite voulu donner à la livrée une identité agressive, mais dans le bon sens du terme, pour marquer les esprits et montrer que Larbre Compétition ne vient pas dans la Sarthe pour faire de la figuration.
 
Corvette Art Car
 
On sent clairement l’influence des comics de super-héros US dans le résultat final…
 
C’est ma culture ! J’ai vécu aux États-Unis et me retrouve complètement dans l’enthousiasme et la générosité que dégagent les comics avec leurs couleurs fluo et onomatopées percutantes. Ces dernières sont en quelque sorte des messages adressés aux rivaux de Larbre. Quand la Corvette C7.R dépassera un concurrent, il se prendra un « BOOM » en pleine figure. Il y a un petit côté chambreur, comme un boxeur qui raille un adversaire sur le ring.
 
Parlez-nous des différents éléments qui composent ce tableau vivant
 
Tous font partie de la même histoire et sont reliés par le fil conducteur évoqué plus tôt : celui de mettre des super-pouvoirs au service des pilotes dans leur quête de succès au Mans. Par exemple, l’avion sur le toit relaie une impression de puissance, tandis que le bouclier fait office de protection contre les attaques des autres voitures.
 
Corvette Human 2017

Et ce visage féminin ?
 
Il y a toujours une fille dans les histoires ! Mais cette héroïne est au diapason des autres symboles : elle a le visage déterminé et le caractère bien trempé. Elle n’est pas là pour attendre sagement que le récit s’écrive sans elle. Elle affirme sa personnalité, comme les pilotes s’affirment sur la piste pour jouer les premiers rôles. En un sens, la voiture possède sa propre identité, un peu comme KITT dans la série K-2000.
 
La Corvette Larbre Compétition révèlera également une autre facette de sa personnalité à la nuit tombée…
 
Effectivement, la peinture fluorescente du bolide s’illuminera dans le noir, toujours dans le but de transmettre une énergie positive à ses pilotes. Et puis la nuit est un thème récurrent chez les super-héros, qui endossent souvent leurs habits de lumière une fois le soleil couché.
 
Corvette 50 LeMans 2017
 
Super-héros, voiture qui possède sa propre identité, pourquoi dès lors avoir choisi « Human » comme nom pour cette Art Car ?
 
Parce qu’on en revient toujours à l’humain. Tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice « Human ». C’est un travail d’équipe et de partage qui a regroupé des hommes et des femmes, avec leur cœur et leurs valeurs. J’ai personnellement pris énormément de plaisir sur ce projet. En tant qu’artiste-peintre et sculpteur, je cherche toujours à procurer des émotions, des sensations, des sentiments, et la Corvette C7.R de Larbre Compétition en est le vecteur parfait.
 
Art Car Ramzi Adek
 


Document de presse Larbre Compétition
 
Pin It