Les débuts d'Aston Martin au Mans

24 heures du Mans 1928 Aston Martin

Avant la Première guerre mondiale, Robert Bamford et Lionel Martin vendent des Singer et assurent également la préparation des voitures pour des compétitions.

 

En 1913, Lionel Martin remporte la course de côte d’Aston Clinton. Cet évènement inspira les deux associés le jour ou ils décidèrent de créer leurs propres véhicules et qu'il fallut leurs trouver un nom. Bamford et Martin Ltds’implante à Kessington en 1914, et annonce son projet de fabriquer la ‘Coal Scuttle’. Un châssis de voiturette d'origine Isotta-Fraschini propulsé par un moteur 1.4L Coventry Simplex.

Le 24 mai 1922, l’Aston Martin surnommée ‘Bunny’ enregistre 10 records de vitesses et soutient une moyenne de plus de 120 km/h pendant 16 heures.

La firme débute en compétition le 15 juillet 1922, lors du Grand Prix de l’ACF à Strasbourg

Sur les terres de Bugatti, les favoris sont Fiat, Rolland-Pilain, Sunbeam, Ballot, et bien sur les pur-sangs de Molsheim qui font leurs véritables débuts en Grand Prix. La cylindrée est limitée à 2 litres, et le poids minimum est de 650kg. Sur les longues lignes droites entre Duppigheim, Entzheim et Innenheim, la vitesse de pointe frole les 200 km/h. Le Comte polonais Louis Zborowski et Gallop qui pilotent les Aston Martin 4 cylindres 1.5L abandonnent assez vite. Le Grand Prix dure à l’époque 6 heures. La Fiat de Nazzaro termine 1ere avec près d’une heure d’avance sur les Bugatti.

Le Comte Zborowski qui apportait un important soutien financier trouve  accidentellement la mort en 1924 lors du Grand Prix d'Italie à Monza. Privé de son mécène et n'ayant produit que 50 voitures entre 1921 et 1925, l’entreprise doit faire face à de graves problèmes financiers. Lionel Martin doit quitter l’entreprise pour laisser la direction à la famille Charnwood. Il est hélas trop tard pour redresser la firme et ce sera le dépôt de bilan.

Brillant ingénieur italien et pilote, Augustus Bertelli (Bert) persuade William Somerville Renwick et Lord Charnwood de redonner vie aux voitures. En octobre 1926, le trio donne naissance à Aston Martin Motors Ltd. L’entreprise se déplace à Feltham dans le Middelsex.

En 1928, Aston Martin, Lagonda et Alvis débutent au Mans.

Deux Aston Martin sont engagées.Elles sont propulsées par un petit 1492 cm3 de 70 ch à carter sec. La lutte semble perdue d’avance face favorites que sont les Stutz 4.9L et les Bentleys 4.5L.

 

24 heures du Mans 1928 25 Aston Martin Aston Martin LM1 no 25 pilotée par Augustus Bertelli  et ‘Georges ET Eyston’.

Abandon après 32 tous et 562 km.

 

 

24 heures du Mans 1928 26 Aston Martin Aston Martin LM2 no 26 pilotée par Jack Bezzant et Cyril Paul.

Abandon après 82 tours et 1415 km. 

 

 

 

L’Alvis TA fût la plus méritante des débutantes. Motorisée par un Lagonda OH 2L et conduite par le Baron André d’Erlanger et Douglas Hawkes, elle termine en 11eme position avec 2178 km parcourus.

 
Les Lagonda et les Aston Martin durent hélas abandonner. Les deux marques se mettront en évidence par la suite.