Les temps des essais et le classement des 24H du Mans 1998

Classement des 24 heures du Mans 1998

Porsche s'impose

 

heure par heure des 24h du Mans 1998Le classement heure par heure et groupe par groupe des 24 heures du Mans 1998
 

 

Soutenue par Elf Suisse, l'équipe fondée par Guido Haberthur, dirigée par ses fils Olivier et Christian revient aux 24h du Mans pour la 6ème année consécutive.
 
 
 

Panoz au pesage des 24 heures du Mans 1998En dépit d'un temps maussade entrecoupé d'averses, un public record a assisté à la première journée, profitant du lundi férié de Pentecôte. Record aussi en ce qui concerne le nombre de journalistes accrédités. Cette 66ème édition confirme bien son statut de nouvelle "course du siècle".

Le Mans 1998 Brundle et sa ToyotaDès les premières minutes de la session d'ouverture -entre 19 et 21 heures- c'est ce "vieux renard" de Martin Brundle qui installait la Toyota GT-One N°28 aux avant-postes, en 3'46"514, avant de signer, dans la foulée, 3'44"928.

Schneider pole des 24heures du Mans 1998Le meilleur temps réalisé par Martin Brundle (Toyota n°28) lors de la première journée d'essais n'a pas résisté aux assauts des Mercedes CLK-LM à moteur V8 lors de cette seconde et ultime séance d'essais.

Départ des 24 heures du Mans 199814 heures précises : Si la Mercedes N°35 pilotée par Bernd Schneider est le plus prompte à se mettre en action, le premier tour de course est à mettre à l'actif de la Toyota N°28, aux mains de Martin Brundle.

24 heures du Mans 1998, abandon de la mercedes 35Confirmation chez Mercedes du problème de direction assistée perturbant le fonctionnement de la pompe à huile sur les moteurs des CLK-LM : comme la n°35, la seconde voiture du team AMG a regagné son stand vers 16h00. .

24 heures du Mans 1998 ToyotaLa Toyota N°27 figure toujours sur les classements mais paraît définitivement hors du coup, et la N°28 compte huit tours de retard sur les premiers lorsqu'on passe le cap de la quatrième heure.

24 heures du Mans 1998 Porsche 25Au 1er tiers de la course, la Toyota 29 mène devant la Porsche 25 de Bob Wollek. La lutte est très serrée
 
 

24 heures du Mans 1998, Wollek en têteMercedes out, Toyota à la peine, à minuit la Porsche GT1 no 25 de Wollek, Muller et Alzen est en tête.
 
 

24h du Mans 1998 Nissan 31A mi-course, on dénombrait 11 abandons et le nombre de tours effectués par le leader était le même qu'en 1997, la pluie ayant fait chuter la moyenne. En tête, les Porsche GT1 tournent comme des horloges.

24 heures du Mans 1998 Porsche LM GT1A 6h04, c'est la voiture de tête qui s'arrêtait, victime d'une surchauffe moteur. Les deux voitures de tête se retrouvaient au fond de leur box et à 6h21, la Toyota N° 29 pointait à nouveau en tête, avec trois tours d'avance mais à 7h50....

24 heures du Mans 1998 Toyota 29A quatre heures du drapeau à damiers, les écarts entre les trois voitures de tête ne sont aucunement significatifs : de quelques secondes à une minute, en tout cas bien moins d'un tour dans tous les cas de figure ... 

24 heures du Mans 1998 Toyota GT One 27A deux heures du drapeau à damier, la Toyota n° 29 de Boutsen / Kelleners / Lees occupe toujours la première place devant la Porsche n° 26 de Mc Nish / Ortelli / Aïello. 

24 heures du Mans 1998 Porsche 26A 12 heures 35, la Toyota est signalée au ralenti après Mulsanne, puis arrétée à Arnage, d'où la belle rouge à flammes blanches ne repartira pas, arbre primaire de la boite de vitesses cassé. Porsche triomphe

24h mans 1998 Mercedes CLK-LMMercedes qui n'est pas revenu officiellement aux 24 heures du Mans depuis la tragique année 1955 est de retour dans la Sarthe avec de grosses ambitions.
 
 

Sous-catégories