Grand Prix d'endurance de 24 heures 1923Tout a commencé par un mail de Monsieur Armand de La Rochefoucauld, qui nous mentionne une erreur concernant son oncle lors de la première édition des 24 heures du Mans en 1923 :
"Selon mes archives, il courait, sur une Bugatti Brescia, avec le numéro 29 et non 28."
 

Le classement des 24H du Mans 1923

Classement des 24 heures du Mans 1923

1ere Victoire de Chenard et Walcker

 

Le Mans, 26-27 Mai 1923 Grand Prix d'endurance Coupe Rudge Whitworth

En 1922, à Paris, Georges Durand, président de l’ACO, Charles Faroux, journaliste à La vie automobile et Émile Coquille, directeur de Rudge-Whithworth, discutent d’un projet de nouvelle course, différente des " Grands Prix ".

Remettre en cause des résultats officiels et largement diffusés, c’est un peu comme s’attaquer à l’Everest en tong. Cependant, grâce entre autres à l’accès en ligne à de nombreux journaux numérisés, il est possible de constituer de solides arguments, qui a défaut de refaire l’histoire, permettent au minimum de remettre en doute certaines vérités.
 
Maurice Benoist ? Ne serait-ce pas plutôt Robert Benoist qui pilotait la Salmson aux 24h du Mans 1923 ?
 
 

Départ des 24h du Mans 1923Les commissaires ont fait ranger les concurrents sur deux lignes, de chaque côté de la route, les numéros pairs à gauche et les numéros impairs à droite.

 

Bugatti, Naissance d'une légende

Bugatti suscite en Alsace fascination et nostalgie.

Carlo Bugatti est une figure du milieu artistique Milanais. Ettore Arco Isidoro Bugatti,  son fils ainé, voit le jour le 15 septembre 1881 à Milan. Ettore fréquente l’académie des beaux arts mais très tôt il se passionne pour la mécanique, il sera constructeur. D’abord apprenti chez Prinetti & Stucchi, il participe dés 1901 à la conception d’un tricycle à moteur puis conçoit le type 1, un prototype équipé de quatre mono cylindres.

George DurandGeorges Durand est né le 30 avril 1864 à Fresnay-sur-Sarthe, petite ville du nord du département de la Sarthe. Très tôt convaincu de l'intérêt du tourisme, il fonde le Syndicat d'initiative des Alpes mancelles en 1904, et devient correspondant du Touring-club de France.

circuit du mans de 1923 a 19281923 Circuit du Mans n° 1. Abandonnant le triangle Le Mans-Saint-Calais-La Ferté-Bernard qui, en 1906, avait été emprunté par les concurrents du tout premier Grand prix de l’Automobile-Club de France, l’A.C.O., au lendemain de la première guerre mondiale, avait dessiné un tracé nouveau qui pénétrait dans la banlieue Est de la ville jusqu’à la fameuse épingle de Pontlieue. C’est ce circuit qui fut proposé dès la création des 24 Heures.