• Audi Veni Vidi Vici
    Audi Veni Vidi Vici Une recette germanique parfaitement rodée permet à Audi d'accrocher une 11ème victoire aux 24 heures du Mans.
24h du Mans 1996 Didier Bonnet 924 Heures du Mans 1996
DIDIER BONNET Voiture N°9
Directeur : Didier Bonnet
 


Historique

De 1971 à 1988, Didier Bonnet s'est taillé un joli palmarès en Course de Côte en tant que préparateur et pilote, puisqu'il revendique quelque 130 victoires. Débutant sur monoplaces (Brabham, Martini, Rait' pygmée, Match, Maurer etc.), il est sacré vice-Champion de France de la Montagne 2e Division en 1983 sur une barquette Lola. Il tâte ensuite du circuit, terminant 4e du Championnat de France Groupe 6 en 1986 sur Toj-BMW.

Ses débuts en endurance remontent à la fin 1988, lorsqu'il pilote une Tiga à Kyalami. Séduit, il fonde 'Bonnet Auto Racing" en 1989 et fait quelques apparitions en Championnat du Monde, sur une ALD-BMW, ratant sa qualification au Mans. Le groupe C2 ayant disparu, Bonnet se tourne vers la Coupe Alfa Romeo des Sport-Prototypes et fait construire par Race Corp. (des anciens de Tiga), la première Debora (pour Didier BOnnet RAcing).

En 1992, il engage une Debora-Alfa mais doit abandonner. En 1993, la victoire en LMP2 lui échappe dans la dernière heure, suite à un bris de bielle. Depuis 1994, les Debora sont construites par Bonnet lui même dans son Garage de Planoise, toujours avec l'aide de sous-traitants britanniques.

Contrairement aux précédentes voitures, qui n'étaient que des "Coupe Alfa" améliorées, la LMP 295 victorieuse l'an passé en LMP2 a été concue pour Le Mans autour de pneus Michelin. Le V6 Alfa a fait place à un Ford 4 cylindres turbo issu de l'Escort Cosworth, celui-ci étant préparé à Lyon par Fochesato. C'est une version améliorée de cette voiture (LMP296) que l'on retrouve cette année. La seconde Debora n'ayant pas réussi à se préqualifier, une seule LMP 296 sera présente au pesage. A noter qu'à ce jour, une quinzaine de Debora ont été construites. Ces voitures ont remporté le Championnat de Suisse des Sport-Prototypes en 1993 et 94.

Le Mans 1996 Debora

 

 

La Debora LMP 296 est toujours motorisée par un 4 cylindres turbo Cosworth préparé par Fochesato à Lyon, mais il a été modifié depuis les préqualifications. L' arceau de sécurité est simplifié et un radiateur d'huile pour la boîte de vitesses a été ajouté. Didier Bonnet est circonspect : Nous ne connaissons pas vraiment notre potentiel par rapport à nos concurrents, mais nous allons poursuivre la mise au point durant les essais. Nous ne visons pas une victoire en LMP2, le but sera d'être à l'arrivée.

 

Debora Ford LMP 296 (LMP2)

Conception Roger Rimmer(Châssis) et Didier Bonnet(carrosserie)
Châssis  Monocoque alu nid d'abeille. Renforts de cockpit en carbonne
Carrosserie type spyder en kevlar-carbone
Suspensions Doubles triangles et poussoirs, combinés ressort-amortisseur Koni.
Moteur Ford Escort Cosworth, position centrale, 4 cyl en ligne, 1994cc (91x77 mm) suralimenté par un turbo Garrett,double ACT, 4 soupapes par cylindre, injection électronique Bosh. Puissance 370CV. Bride de 40.8mm. Préparation Fochesato
Transmission boite Hewland FGC à 5 rapports, commande classique. Embrayage Tri-disques
Freins Etriers 4 pistons Alcon, disques perforés acier
Pneus Michelin 16'' AV et AR
Réservoir 62 L
Poids 650 kg

 

 

Bibliographie

Guide Informations Presse 1996/ Infos Courses

Photos

Un grand merci à Dominique Clousier

Bob Wollek

France

victoire 1929

victoire 1929

victoire 1929

victoire 1929

 

Bob Wollek

Bob Wollek. L'un des plus grands pilotes d'endurance. Le champion de la poisse et de la malchance aux 24 heures du Mans. 30 participations et 4 secondes places

Back to Top