1968 Circuit du Mans n°5

circuit du mans de 1968 a 1971 Le gouvernement impose de nouvelles règles de sécurité sur les circuits français. Conséquence directe, l’A.C.O. doit faire chuter la vitesse des bolides avant l'accès aux stands. Au sortir de Maison-Blanche la piste sera légèrement déviée sur la droite.
 
De nouvelles normes de sécurité pour les circuits français ont été fixées par un arrêté interministeriel signé par M.Ortoli, Ministre de l'Equipement, et par M. Fouchet, Ministre de l'Intérieur. Cette nouvelle réglementation a été établie après consultation de la Fédération Française de Sport Automobile.
 
Les nouvelles dispositions peuvent être résumées en douze points principaux :

1) Les accotements doivent avoir 2m de large au lieu de 1 actuellement

2) Des glissières de sécurité seront placées en bordure des accotements

3) Les stands de ravitaillement doivent être séparés de la piste par une zone de 6 mètres de large à laquelle s'ajoute une bande d'un mètre barrée de peinture blanche

4) Le raccordement de la piste à la voie des stands doit commencer en un point ou la vitesse des voitures est très inférieure à la vitesse maximale

5) Si la zone des stands n'est pas contigüe à la piste, elle doit y être raccordée tangentiellement

6) Une bande de 15 cm de large séparera la piste de ses accotements à droite et à gauche

7) Les stands de ravitaillement devront impérativement être installés à droite de la piste

8) On devra créer des plates-formes pour les hélicoptères destinées à l'évacuation des blessés et des zones de srvices pour ambulances, voitures anti-incendie, voitures de polices

9) Quand le public ne se trouvera pas au moins à 5 mètres au moins au-dessus de la piste, il devra être protégé par un mur de terre ou de béton de 1m10

10) Aucun emplacement ne pourra recevoir le public, s'il se trouve à l'extérieur des virages de plus de 75m de rayon et de moins de 2000m sauf si le terrain est surelevé d'au moins 5m

11) Le public ne sera toléré au-dessus des stands que si aucun ravitaillement en carburant ne doit y être effectué

12) Les circuits seront utilisés dans le sens des aihuilles d'une montre

Tous les pilotes ont approuvé dans l'ensemble les nouvelles mesures. Les mécaniciens pourront également travailler avec plus d'aise et de quiétude.
 
Les organisateurs s'attendaient à ces mesures.

Au Mans, il a été décidé :
La modification du circuit par un parcours en 'S' qui aura pour effet de ralentir considérablement la vitesse des voitures au point d'attaque de la zone des ravitaillements. Ce 'ralentisseur' devrait être prêt pour les essais d'avril 1968. L'achat des terrains et les travaux coutent approximativement 500 000 nouveaux francs à l'Automobile Club de l'Ouest.

 

La chicane Ford

Bien qu'au lendemain de la course que ses pilotes Foyt et Gurney venaient de gagner, M. Henry Ford ait déclaré que sa marque ne serait pas officielement au départ des 24 heures du Mans 1968, M. Henry Ford a prouvé son interêt pour Le Mans en participant pour une somme de 25 000 dollars (environ 125 000 Francs) aux frais nécessités par la création des virages du ralentisseur. C'est la naissance des chicanes Ford.
 

Durée d’utilisation : 1968 à 1971.
Longueur : 13,469 km.
Record distance : 5335,313 km soit 222,304 km/h, PORSCHE 917 - 4 907 cc H. MARKO-G. VAN LENNEP en 1971.
Record du tour : Essais : 3’13”9 soit 250,069 km/h par P. RODRIGUEZ sur Porsche 917 en 1971. Course : 3’18”4 soit 244,387 km/h par J. OLIVER sur Porsche 917 en 1971.


 circuit du mans de 1968 a 1971