Vérifications administratives et techniques

99 demandes d’engagements sont enregistrées pour cette 63ème édition des 24 heures du Mans. L’aco va sélectionner dans un premier temps 19 voitures. Les autres concurrents se sont départagés le 30 avril lors d’essais préliminaires.

En fonction des incidents durant les essais, les réservistes peuvent éventuellement remplacer des non-partants jusqu’à samedi 13h00. Les retraits de la Toyota Trust puis de la Lamborghini Jota permettent ainsi à la Norma et à la Lister Storm de figurer au pesage.

Les vérifications se sont déroulées sans problèmes. Le seul souci est venu de la WR de l’équipage Gonin / Rostan / Petit qui est arrivée au dernier moment car le camion était resté bloqué sur l’autoroute en raison d’un accident. Il y a également un souci avec la non-conformité de certains casques depuis la mise en place des normes SNELL il y a 2 semaines, une vingtaine de pilotes qui n’avaient pas été informés devront se mettre en conformité.


Dans l’équipe Marcos, pour des raisons commerciales et personnelles, Cor Euser prend la place de Jan Lammers.

Dans la Courage no 12, Lionel Robert (problèmes budgétaires) a été remplacé par le slovène, Matjaz Tomlie. Il sera associé à Eric Van de Poele et Olivier Beretta

Egalement pour des raisons financières, Carlos Paula initialement engagé sur la Ferrari F40 Aldix Racing est remplacé par le belge Hervé Regout.

Rupert Keegan et Dominic Chappell qui devaient piloter la Lamborghini, ont trouvé refuge dans la Lister Storm.

Bernard Santal remplace Yves Hervalet (santé) dans la Debora.

Quelques noms célèbres figurent parmi ceux figurant sur la liste d'entrée: Philippe Siffert dans la Porsche 82 et Johnny Unser dans la Callaway n ° 73. Le premier est le fils du regretté Joseph Siffert qui a couru ici de 1965 à 1971 et le second est le fils de Jerry Unser mort à Indianapolis en 1959.

2 femmes engagées : Une Suisse d’origine italienne, Lillian Brinner sur la Porsche no 79 et une Japonaise, Tomiko Yoshikawa sur la Sard no 26 avec Alain Ferté et Kenny Acheson.


Ferrari: l'équipe Euromotorsport 333 SP a été la première voiture vérifiée et elle a attiré beaucoup d'attention en raison de son capot moteur arrière et de ses ailes. La Ferrari est arrivée en France le dimanche matin. Avant cela, Jay Cochran a fait quelques tours à Putman Park près d'Indianapolis. Selon Massimo Sigala, le châssis est un modèle 95 # 009 et le jaune est la couleur de Modène. Les commissaires doutent du limitateur électronique autorisé en Imsa et demande l’installation d’un capteur sur l’arbre à cames afin d’apporter la preuve que le moteur est bien bridé à 10.500 tours.

Kremer-Porsche: La K3 jaune n° 3 est la gagnante de Daytona, elle possède un châssis en fibre de carbone  et aluminium. Les deux voitures ont des freins carbone et des pneus Dunlop. Les moteurs 3L double Turbo sont fournis par l'usine.

 


Courage: Dans l'attente de Mario Andretti, Bob Wollek et Eric Hélary sont restés peu bavards. La C34 est une ex-Groupe C dotée d’une nouvelle suspension et d’une carrosserie spyder. Deux C41 Chevrolet sont également inscrites, dont l'une (la 12) a été terminée à la dernière minute. Elle a réalisé ses premiers tours de roues le lundi soir, veille du pesage, près d’Angers sur une piste de l’armée de terre. Ses problèmes électroniques semblent avoir été résolus. La no 12 porte les couleurs de Walter Wolf qui avait sa propre équipe de F1 entre 1977 et 1979.

Kudzu Mazda: C’est la dernière DG3 Kudzu qui a tournée ici en avril. Elle a un moteur triple rotor, la version à quatre rotor est interdite en IMSA.

 

 


Norma Buick: Elle a couvert plus de 1000 km sur le circuit de Nogaro et Dominique Lacaud semble confiant. Le Buick V6 est préparé par Jim Ruggles comme celui de la Tiga.


Tiga Buick: Comme il est trop occupé par l'organisation, Sylvain Boulay a décidé de ne pas conduire. La Tiga est préparée à  Vitré sous la direction de Jean-Paul Sauvé, un ancien d’ALD. Cette voiture a terminé la course des 24 Heures de Daytona en 1993.


WR Peugeot : La no 8 construite cette année est une LM 95 alors que la no 9 est un modèle 94. Les deux voitures seront propulsées par un moteur de 1905 cc. Plus de 2000 km ont été couverts sur le circuit Paul Ricard sans problèmes. Depuis avril, des travaux se sont concentrés sur l'amélioration de l'accessibilité mécanique et l'optimisation du système de gestion moteur.


Debora Ford: Le LMP Debora 295 (et non pas LMP 202) a été conçu par le Néo-Zélandais, Roger Rimmer (châssis) et Didier Bonnet (carrosserie). Son moteur Ford Cosworth est préparé à Lyon par Fochesato, il est basé sur le quatre cylindres version turbo de la Ford Escort Cosworth. Elle possède une boite séquentielle Hewland et des pneus Michelin. Sa puissance est d'environ 400 ch.
 

 

LM GT1 / GT2


Nissan Gtr Skyline: Pour son retour au Mans, l'usine Nissan a construit une GT1 sur la base de la Skyline GTR qui avait fait parler d’elle en remportant les 24 heures de Spa. Le moteur est un 6 cylindres turbo. La no 23 possède une boite séquentielle X-Trac 6 vitesses alors que la no 22 est équipée d'une version manuelle Nissan. Les freins sont en fibre de carbone et les pneus sont fournis par Bridgestone. L'équipe est dirigée par M. Mizuno.


Sard: L'équipe de Shin Kato a réalisé sa propre voiture, la MC8R Sard. Le Mans sera sa première course. Elle a un moteur V8 Lexus développé par Sard. Ses 2 turbos lui donnent une puissance de 600 ch. Le chef d'équipe est le belge Hervé Maréchal. Alain Ferté a tourné à son volant sur le circuit Paul Ricard. Sard a également engagé une Toyota Supra GT-LM qui a couru dans le Championnat GT japonais.



McLaren: Les 7 F1 GTR ont toutes reçues une transmission améliorée (graissage de boîte de vitesses et l'embrayage en fibre de carbone). Les 5 voitures anglaises sont équipées de freins en fibre de carbone et d’une carrosserie spéciale Le Mans avec des entrées d'air plus grandes. Les deux McLaren françaises (BBA et Giroix) ont la carrosserie d'origine et les freins en acier.

 


Ferrari: Les F40 ont vu leurs boîtes de vitesses renforcée. Ennea est le nom administratif de Ferrari Club Italia. Cette équipe a inscrit deux F40 GTE (E pour Evoluzione) qui sont différentes de la LM F40 (dérivée de la version IMSA) du pilote Aldix Racing. La groupe 2 de réserve, F355 no 87, engagée par Christian Heinkele a été préparé par Auvergne Moteurs, le concessionnaire Ferrari de Clermond-Ferrand.

 


Venturi: La SLM 600 engagée par l'usine a fait 1400 km d'essais sur le circuit Paul Ricard et la piste d'essai privée Venturi. L'aileron arrière possède désormais un volet réglable. Les pilotes sont Gounon, Belmondo et Trévisol. L'usine supervise également la LM 600 engagée par BBA Compétition qui est en deuxième position des réservistes. La 600 LM d’Eric Graham (troisième réserviste) a été préparé par Auto Vitesse.

 


Honda: Les deux GT1 NSX sont suivis par John Thompson de l'équipe TCP qui assure préparation et exploitation. Le V6 turbo est placé longitudinalement par rapport au V6 atmosphérique qui est transversal. La GT2 engagée par Kunimitsu Takahashi dispose de pneus Yokohama

 


Lister: Retour au Mans dont la dernière participation remonte à 1963. Lister Storm dispose d’un moteur 7 litres Jaguar V12 dérivé de groupe C.

 



Jaguar: PC Automotive est renforcé par plusieurs mécaniciens d’ ADA Engineering et Chris Crawford dirige l’équipe. Bob Skene s'occupe du côté technique. La no  57 a couru ici en 1993, alors que la 58 était sur la liste de réserve. Les boîtes de vitesses ont été renforcées et la pression du turbo a été réduite.

 



Marcos: Absent depuis 1967, c’est le grand retour de l’équipe de Jem Marsh. Les deux  600LM disposent de V8 Chevrolet (6300cc) préparés aux Etats-Unis par Lozano.

 



Callaway: La voiture est celle qui a couru ici l'an dernier car la version 95 a été détruite lors des essais. La voiture de 1994 est adaptée à la réglementation (fond plat, diffuseur, aileron réduit) et elle est allégée. Les deux voitures  de l'équipe Augusta sont certainement les plus compétitives. Les moteurs préparés par Callaway ont une cylindrée de 6243cc.

 


Chevrolet: La Corvette ZR1 préparée par DRM (Doug Rippie Motorsport) est bien présente. L'un des pilotes est Jean-Paul Jr, 2eme en 1984 avec Jean Rondeau.

 



Porsche: Larbre Compétition a reçu deux 911 GT2 évolutions de l'usine. Les premiers tours de roues ont été réalisés par Jurgen Barth vendredi à Weissach. Depuis les essais préliminaires, le châssis a été renforcé et le moteur révisé (bielles, pistons, pompe à huile etc). La puissance est maintenant d'environ 600 ch. Le spoiler avant a des prises d'air plus grandes et de nouveaux amortisseurs ont été installés. La première voiture de réserve (Chereau 911 GT2) a reçue certaines modifications, mais sa puissance toune autour de 550 ch. La Freisinger bi-turbo de 3.8L a été construite par son propriétaire. Les 911 de la catégorie GT2 ont toutes de nouvelles pièces pour améliorer la fiabilité.

 

 

 

52 cars turned up for scrutineering (48 entries and 3 reseves). The latter can race only if one of the cars in their group cannot start (Group 1 for the WSC/LMP2/GT1s and Group 2 for the GT2s). Changes are authorised up to 13h00 on Saturday.

The Trust Toyota withdrawal was followed by that of the Jota Lamborghini allowing the Norma and the Lister Storm, formerly reserves, into the race.

Scrutineering went off without problems as Alain Bertaut explained:ÓWeÕd already seen many of the cars before scrutineering either in pre-qualifying or at the factory. Only on cars seen for the first time were there any hitches like the aerodynamics on the 333 SP FerariÓ. The only major problem came from the Gonin/Rostan/Petit WR which arrived at the last moment as the lorry was blocked on the motorway due to an accident. Another problem was the non-conformity of certain helmets as the SNELL standards had changed 2 weeks ago and at least 20 drivers had not been informed.


TEAMS

In the Marcos camp, Jan LammersÕ place has been taken by his fellow-countryman Cor Euser for Òpersonal and commercial reasonsÓ. In the no.12 Courage, Lionel Robert(budgetary problems) has been replaced by the Slovenian, Matjaz Tomlie who backs up Van de Poele and Beretta. Also for financial reasons, Carlos Paula may be replaced in the Pilot/Aldix Racing Ferrari F40 by HervŽ Regout. Rupert Keegan and Dominic Chappell, originally down to drive the Lamborghini, have now found refuge in the Lister Storm. Bernard Santal has replaced Yves Hervalet (ill) in the Debora.

A few famous names appear among those on the entry list: Philippe Siffert in the no.82 Porsche and Johnny Unser in the no.73 Callaway. The former is the son of the late Joseph Siffert who raced here from 1965 to 1971, and the latter, the nephew of Al and Bobby Unser (hence, Al Unser jrÕs cousin)? His father, Jerry, was killed at Indianapolis in 1959. There are 2 lady drivers: the Swiss, Lillian Brinner and the Japanese, Tomiko Yoshikawa who will team up with Alain FertŽ and Kenny Acheson in the Sard.


WSC / LMP2

Ferrari: the Euromotorsport team 333 SP was the first car scrutineered and attracted a lot of attention because of its rear engine cover and wing. It has a works engine and the Ferrari arrived in France on Sunday morning. Before this, Jay Cochrn had shaken it down at Putman Park near Indianapolis. According to Massimo Sigala, the chassis is a 95 model, no.009 and yellow is the colour of Modena.

KREMER-PORCHE: The yellow K3, no.3, is the Daytona winner and it has a carbon fibre/aluminium honeycomb chassis. Both cars have carbon fibre brakes and Dunlop tyres. The twin turbo 3 litre engines are supplied by the factory.

COURAGE: While awaiting Mario Andretti, Bob Wollek and Eric HŽlary had nothing but good to say about the C34 which also has a works engine like the Kremer cars. This former Group C car has new suspension and spyder bodywork. Two Chevrolet powered C41s are also entered, one of which was just finished at the last minute and turned a wheel for the first time near Angers on Monday. The electronic problems seem to have been eliminated. No12 carries the colours of Walter Wolf who had his own F1 team between 1977 and 1979.

KUDZU MAZDA: This is the latest Kudzu DG3 which practised in April. It has a triple rotor engine as the four rotor version is banned in IMSA.

NORMA BUICK: It has covered over 1000 kms on the Nogaro circuit and Dominique Lacaud seems confident. The V6 Buick is prepared by Jim Ruggles as is that of the Tiga. The bottom end of the egine is the same as that of the Indycar.

TIGA BUICK: As he is too busy looking after the organisation, Sylvain Boulay has decided not to drive. The Tiga has been prepared in VitrŽ under the direction of Jean-Paul SauvŽe, a former ALD regular like many others in this team. This car finished the Daytona 24 Hour race in 1993.

WR PEUGEOT: No.!, built this year, is an LM 95 while no.9 is an LM 94. Both cars will be powered by a 1905 cc engine. Over 2000 kms have been covered on the Paul Ricard circuit without problems. Since April, work has been concentrated on improving mechanical accessibility and optimisation of the engine management system.

DEBORA FORD: The Dsebora LMP 295 ( and not LMP 202) has been designed by the New Zealander, Roger Rimmer (chassis) and Didier Bonnet (bodywork). Its Ford Cosworth engine has been prepared in Lyon by Fochesato and is based on the four cylinder torbo version of the Escort Cosworth. It has sequential Hewland gearbox and Michelin tyre plus a power output of around 400 bhp.


LM GT1 / GT2

NISSAN KYLINE GTR-LM: For their return to Le Mans, the Nissan factory has built a GT1 on the basis of the Skyline GTR which has made a name for itself in touring car racing ( winning the Spa 24 Hour race). The engine is a turbocharged 6 cylinder unit. No.23 has an X-Trac 6 speed sequential gearbox while no.22 is fitted with a manual Nissan version. The brakes are in carbon fibre and tyres are supplied by Bridgestone. The team is managed by Mr Mizuno.

SARD: The Shin Kato team has entered their own car, the Sard MC8R. Le Mans will be its first race. It has a V8 Lexus derived engine developed by Sard. Its 2 turbos give it a power output of 600 bhp. The team manager is HervŽ MarŽchal from Belgium. Alain FertŽ has already shaken it down on the Ricard circuit. Sard has also entered a Toyota Supra GT-LM that has raced in the Japanese GT Championship.

McLAREN: The 7 F1 GTRs have all been given an improved transmission package (gearbox lubrication and carbon fibre clutch). The 5 English entries have also got carbon fibre brakes and special Le Mans bodywork with larger air intaks. The 2 French entries (BBA and Giroix) both have the original bodywork and steel brakes. Well do a couple of extra brake pad changes, said Fabien Giroix.

FERRARI: The F40s have had their gearboxes reinforced. Ennea is the administrative name of Ferrari Club Italia. This team has entered two F40 GTEs (E for Evoluzione) which are different from the F40 LM (derived from the IMSA version) of Pilot-Aldix Racing. The Group 2 reserve, HeinkeleÕs F355, has been prepared by Auvergne Motors, the ClŽrmond-Ferrand Ferrari concessionnaire.

VENTURI: The 600 SLM entered by the factory has done 1400 kms testing on the Ricard circuit and the Venturi private test track. The rear wing now has an adjustable flap. Drivers are Gounon, Belmondo and TrŽvisol. The factory is also backing the 600 LM entered by BBA Competition, the second reserve. Eric GrahamÕs 600 LM (third reserve) has been prepared by Auto Vitesse.

HONDA: The two NSX GT1s are followed by John Thompsons crew (TCP) which built them. Their V6 turbo is placed longitudinally as opposed to the normally aspirated V6 which is transversal. The GT2 has Yokahama tyres and is entered by Kunimitsu Takahashi.

LISTER: The team manager is Glen Waters. No major modifications have been made to the Lister Storm powered by the 7 litre V12 Jaguar engine derived from Group C.

JAGUAR: P.C Automotive has been reinforced by several mechaics from ADA Engineering with Chris Crawford as team manager. Bob Skene is looking after the technical side. No.57 raced here in 1993 while no.58 was the reserve. The gearboxes have been reinforced and the turbo pressure has been reduced.

MARCOS: The 2 LM 600s are powered by a V8 Chevrolet unit (6130 ccs) prpeared in the USA by Lozano. In the team are Jem Marsh (the founder and ChrisÕ father), the engineer, Chris Lawrence, the team manager, Dave Pruett and Roy Baker.

CALLAWAY: The works car is the one that raced here last year as the 95 version was destroyed in testing. The 94 car has been adapted to the regulations (flat bottom, diffuser, smller wing) and has been lightened. The 2 Augusta team entries are certainly more developed and the engines prepared by Callaway have a cubic capacity of 6243 ccs.

CHEVROLET: The ZR1 Corvette prepepared by DRM (Doug Rippie Motorsport) has kept its promise. One of the drivers is john Paul Jr, 2nd in 1984 wih Jean Rondeau.

PORSCHE: Larbre Comptition has received two 911 GT2 evolutions from the factory. They were shaken down by Jurgen Barth on Friday at Weissach. The chassis has been strengthened and the engine revised (con rods, pistons, oil pump etc) and the power output is now around 600 bhp. The front spoiler has larger air intakes and new dampers have been fitted. The 1st reserve (Chereaus 911 GT2) has had some of these modifications but its power is still around 550 bhp. The Freisinger 911 3.8 litre twin turbo was built by its owner. The six 911s in the GT2 category have all received new parts to improve reliability.