1989, Aston Martin un retour éphémère

Depuis le doublé de 1959 et une troisième place en 1960, le constructeur de Newport Pagnell s’est fait très discret sur le circuit Sarthois puisque son dernier engagement officiel remonte à 1964 avec une DB4 GTZ (Rappelez vous George Lazenby alias 007 dans Au service secret de sa Majesté).

 

En 1989, c'est le come-back d'Aston Martin dans la catégorie reine des Eighties, le groupe C.

Fournisseur de moteur pour Nimrod Racing et EMKA Racing durant la période 1982 - 1985, la firme Britannique se décide courant 1986 à concevoir une voiture pour participer au championnat du monde des voitures de sport.  30 Ans après son unique victoire aux 24 heures, Aston Martin revient officiellement au Mans.

Fruit du partenariat avec l’écurie Ecosse, Proteus Technoly Ltd (Protec) voit le jour en Août 1987. Richard Williams est nommé Team Manager. 

La partie mécanique est confiée à Reeves Callaway. Il utilise comme base le V8 5,3L V8 de la nouvelle Aston Martin Virage dont il porte la cylindrée à 6.0L. La puissance délivrée est d’environ 650 ch à 8.500 tr/min.

 

Avril 1988, Le moteur tourne au banc d’essais 

La nouvelle voiture, type AMR1 est dessinée durant l’été 1988 par Magnus (Max) Boxstrom, un suédois émigré au Canada. Il est connu en Grande Bretagne pour sa participation à la construction de la McLaren M4A et la création des jantes de compétition Dymag. Son arrivée dans l’écurie Ecosse date de 1985.

Ray Mallock prend en charge l’évolution technique du châssis et des suspensions.

Octobre 1988, L’AMR1 est présentée au personnel.

28 Novembre 1988, Le châssis AMR1-01 fait ses premiers tours de piste sur le circuit de Silverstone. 

Janvier 1989, Aston Martin annonce son intention de participer aux 24 heures du Mans.

Mars 1989,  Lors d’essais la voiture est détruite dans un accident. Les dégâts sont hélas trop importants pour espérer participer à l’épreuve d’ouverture du championnat à Suzuka. 

9 avril 1989 480 km de Suzuka. Le second châssis en construction n’est pas prêt. Aston Martin est contraint de déclarer forfait et va devoir régler une amende de 250000 $ à la FIA pour son absence sur la grille de départ. Une clause du règlement oblige les concurrents à participer à toutes les épreuves du championnat.

21 mai 1989 480 km de Dijon. L’Aston Martin AMR1-02 débute en compétition à Dijon pour les 480 km. Les débuts sont laborieux, la voiture ne termine que 17ème.

 

10 et 11 juin 1989, 57ème édition des 24 heures du Mans

Bien que ne faisant pas partie du Championnat mondial 1989, Aston Martin engage deux voitures aux 24 heures du Mans.

 

Les essais 

L’assemblage du second châssis (AMR1-03 no 19) se termine au Mans en dernière minute. Les voitures arborent un sticker noir sur l’aile avant gauche en hommage à John Wyer décédé le 8 avril 1989.

1989 Aston Martin AMR1

1989 Aston Martin AMR1

 

Les Aston Martin réalisent les 33ème et 41ème temps des qualifications, bien loin de la pole position de Jean Louis Schlesser sur sa Sauber C9 en 3.15.04 (249,826 km/h). Devant, c’est un duel de titans entre Sauber, Jaguar et Porsche. Les Aston souffrent d’un manque de puissance par rapport à la concurrence. La vitesse de pointe n’est que de 340 km/h, très très loin des 400 km/h réalisés chez Sauber. 

18 Roe 3.34.08 - Los 3.40.01 - Redman 3.42.08 - 31ème temps des C1

19 Leslie 3.40.11 - Mallock 3.44.08 - Sears 3.43.03 - 37ème temps des C1

(Suite au forfait de la WM no 51, la deuxième partie deuxième du plateau remontera d’une place sur la grille de départ).

 

La course 

1989 19 Aston Martin AMR1

Pénalisée par une panne de compte tours en tout début de course, la no 19 va faire une course sage jusqu’à 2h00 du matin ou un problème électrique entraîne une panne moteur. La voiture abandonne alors qu’elle était remontée à la 20ème place au général.

 

1989 Aston Martin AMR1

En dehors de soucis à l’échappement, l’Aston Martin no 18 se montre fiable. Elle termine la course à une honorable 11ème place.

 

1989 Aston Martin AMR1

 

Arrêt

No

Principales interventions

Retour

 

16h04

 
 

16h27

 

20h57

 

22h13

 

23h55

 

0h11

 

2h01

 

6h03

 

6h23

 

13h04

19

19

18

19

19

18

19

18

18

18

Défaillance du compte tours

Changement de la batterie

Changement du support d’échappement

Changement du capot avant

Changement de capot

Changement de l’échappement gauche

Abandon sur problème électrique

Problème Delco

Changement de l’échappement

Changement triangle arrière

 

16h09

 

16h30

 

21h07

 

22h18

0h06

 

0h34

 

 

 

6h08

 

6h33

 

13h34

 

Déjà propriétaire de 75% d'Aston Martin depuis 1987, Ford Motor Company rachète Jaguar pour  2,5 milliards de dollars en fin d’année 1989. 

La décision est prise de sacrifier une des deux écuries engagée en groupe C et Aston Martin en fera les frais. Jaguar avec ses brillants résultats poursuivra l’aventure. Les projets AMR2 et AMR3 d’Aston Martin sont abandonnés et  Protech est liquidé en Février 1990.

Le come-back d’Aston Martin n’aura été qu’éphémère et il faudra patienter jusqu’en 2005 pour revoir une Aston Martin officielle sur la grille des 24 Heures.

 

Aston Martin AMR 1#02 N°18

Aston Martin Cars Limited

Technique :

Catégorie : C
Poids : 984 kg
Moteur : V8 Aston Martin 6000 cm3
Pneus : Goodyear

 

Pilotes :

Michael Roe   IR
Costas Los    GR
Brian Redman GBR

 

 

1989 Aston Martin AMR1

Résultats :

Course : 11ème
Distance : 4636 km
Moyenne : 193,17 km/h

Qualifications : 33ème
Temps : 3'34"08
Moyenne : 227,607 km/h


Position heure par heure :

1h

2h

3h

4h

5h

6h

7h

8h

9h

10h

11h

12h

13h

14h

15h

16h

17h

18h

19h

20h

21h

22h

23h

24h

39

34

32

27

24

26

27

24

27

26

24

23

23

22

21

17

14

14

14

14

13

14

12

11

 

 

 

 

Aston Martin AMR 1# 03 N°19

Aston Martin Cars Limited

Technique :

Catégorie : C
Poids : 928 kg
Moteur : V8 Aston Martin 6000 cm3
Pneus : Goodyear

 

Pilotes :

Ray Mallock    GBR
David Leslie    GBR
David Sears     GBR

 

 

1989 19 Aston Martin AMR1

Résultats :

Course : Abandon
10ème heure
Problème électrique   

Qualifications : 41ème
Temps : 3'40"11
Moyenne : 221,371 km/h


Position heure par heure :

1h

2h

3h

4h

5h

6h

7h

8h

9h

10h

11h

12h

13h

14h

15h

16h

17h

18h

19h

20h

21h

22h

23h

24h

47

37

31

26

20

19

19

19

20

20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie

24 Heures du Mans 1989 - Teissedre / Moity

Aston Martin Media

 

Photos

Un grand Merci à Xavier-Philippe Lemierre, Jean Claude Hatet et Ludo24 pour les photos