Le Mans 1984, Sthemo SM C2 no 85

24h lemans 1984 85 Sthemo  La STHEMO d’Hubert Striebig engagée au Mans 1983 est de retour dans la Sarthe. Le moteur BMW 2 Litres fait place à un BMW 3,5 Litres. Il ‘agit du 6 cylindres de la BMW M1 préparé par les motoristes allemands Shey et Randlinger.

 
 
Pour l’adapter au châssis, il a fallu rebâtir le berceau arrière. Outre une puissance bien supérieure, la répartition des masses est améliorée
 

« Nous avons procédé à des essais à Hockenheim. Certes, ils ne furent pas trop positifs mais il faut dire que la Sthemo était encore équipée de son ancienne carrosserie. Depuis, Reuchet à Vesoul nous en a dessiné une nouvelle, plus aérodynamique, plus résistante aussi ».

L’équipe est inchangée par rapport à 1983, Jacques Heuclin et Noel Del Bello sont les coéquipiers du pilote Alsacien.

 


Mercredi, 1ère séance d’essais

« Dés le 1er tour d’essai, une porte de la nouvelle carrosserie s’est arrachée dans les Hunaudières, tout le reste de la séance a été consacré à rigidifier les éléments de carrosseries ».

 

Jeudi, 2ème séance d’essais

Hubert Striebig s’élance pour se qualifier. Après 2 tours, l’objectif est atteint. Il cède la place à Jacques Heuclin, mais dans son 2ème tour, comme son coéquipier la veille, il est victime de problèmes avec la porte. Il termine toutefois la boucle et parvient à se qualifier. L’équipe va renforcer à l’aide d’aluminium, le polyester de la carrosserie. Noel Del Bello n’a pas pu tenter de se qualifier. L’équipe va toutefois faire appel. 

 

Qualifications : 48ème
Temps : 4'12"83
Moyenne : 194,018 km/h

 

La course

Huber Striebig remonte de la 44ème à la 25ème position, il cède la place à son co-équipier Heuclin mais après seulement 7 tours, la voiture s’arrête suite a des problèmes d’embrayages et de crabots. La réparation effectuée, Striebig reprend le volant.

 24h lemans 1984 85 Sthemo

Le pilote Alsacien cède ensuite le volant à Noel Del Bello. Ce dernier n’effectue que trois tours avant de s’arrêter victime du même mal. L’intérieur de la boîte est changé et Jacques Heuclin repart. Douze boucles plus tard, la voiture s’immobilise sur le circuit, la boîte est définitivement bloquée. Deux vitesses étaient enclenchées en même temps.

La Sthemo abandonne après 4 heures de course, la boîte est bloquée.

 

Hubert Striebig est très décu. « Je suis persuadé que si j’avais couru avec mon 1er coéquipier au Mans, Hugues Kirschhoffer, je serais allé au bout.. » lâche-t-il amer.

« La voiture après le renfort de carrosserie semblait saine, puissance, bien bâtie. J’évitais de dépasser les 8.000 tours pour aller au bout. Mais en tournant 20 secondes moins vite que moi, ils ont fait beaucoup de mal à la voiture » soupire Hubert Striebig.

 

Des photos de la Sthemo en course 1 2 (site photos24hlemans.free.fr)

Hubert Striebig effectuera au volant de la Sthemo, une course d’Intersérie à Most en Aout 1984.

 

Bibliographie

Les dernières Nouvelles d'Alsace - Propos recueillis par Benard Delattre