Reinhold JoestAvant de devenir un responsable d'écurie de notoriété, Reinhold Joest fût également un pilote de talent.

 

 

Né le 24 avril 1937 à Absteinach, Reinhold Joest s'est d'abord fait connaitre au volant.

Le pilote allemand débute sur une Porsche 75S à la course de côte d'Eberbach. Il devient champion d'Allemagne de la Montagne trois ans plus tard avant de s'orienter peu à peu vers les courses sur circuit.

La victoire de classe aux 1000 km du légendaire Nürburgring Nordschleife en 1966 est l'un des faits marquants de sa carrière.

C'est en 1969 qu'il dispute pour la 1ere fois les 24 heures du Mans au volant d'une Ford GT40 aux côtés d'Helmut Kelleners grâce au parrainage d'un magazine automobile allemand. Le talent de Joest sera remarqué par Posche qui le retiendra comme pilote usine en 1971, 1973 et 1978.

Entre-temps, le Joest Racing est né. De 1972 à 1981, Joest a aidé Porsche à conserver une présence en Sport-Prototypes grâce à ses vénérables mais redoutables Porsche 908 atmo puis turbo. Suite à l'arrêt forcé du programme 917, Joest emprunte une Porsche 908/02 Langheck Coupé du Musée Jo Siffert. L'équipage termine troisième des 24h du Mans 1972 derrière les Matra avec un modèle datant de 1969.

Intégré par l'usine Porsche à plusieurs reprises, Joest ne parviendra cependant jamais à gagner au Mans et se contentera toutefois trois podiums. Il s'approchera de la victoire en 1978 puis en 1980 (avec Jacky Ickx) sur une '936' privée baptisée "Porsche 908/80" car  Porsche ne vend pas officiellement la 936.

Reinhold Joest a cependant remporté de nombreux autres succès notamment en Interseries ou dans le Championnat du Monde des Voitures de Sport ainsi qu'aux 24 heures de Daytona Beach (Floride) en 1980 sur une 935.

Fin 1981, Joest dispute sa dernière course lors des 9 heures de Kyalami et remporte la course
.