Robert ManzonNé le 12 avril 1917 à Marseille, Robert Manzon mena une carrière brillante tant en Formule 1 qu'en Endurance.

Le 12 juin 2013, Gérard Larrousse et Jean Guichet ont remis à Robert Manzon la veste Hall of Fame du club des pilotes des 24 heures du Mans.
 

 

Robert Manzon est le petit-fils d’immigrés italiens, crémiers à l’origine mais qu’un coup de chance sous la forme d’un oncle revenu enrichi du Mexique, a transformés en d’aisés garagistes.

Il débute la compétition automobile en 1946 lors de la Coupe de Alpes et termine 1er de sa catégorie. Dés 1947, au volant d'une Cisitalia,  il se frotte aux meilleurs et termine 3ème de la Coupe Robert Benoist à Nimes. En 1948 il intégre l'écurie Gordini.

Il prit sept fois le départ des 34 heures du Mans de 1949 à 1956, à cinq reprises en tant que pilote officiel Gordini (de 1949 à 1952 puis en 1956, une fois pour Lancia (1953) et une fois comme indépendant sur Ferrari en 1954.

24h du Mans 1950 - Simca Gordini T15S no 32 - Manzon / Trintignant
A la 4ème heure, la voiture chauffe. Robert Manzon s'arrête à son stand dans une nuage de fumée. Une fuite du radiateur a entrainé une surchauffe du moteur, c'est l'abandon.

24h du Mans 1951 - Simca Gordini T15S no 38 - Manzon / Simon
A la 3ème heure, Robert Manzon rentre au stand, son moteur ne fonctionne pas correctement. Les arbres à cames sont usés, c'est l'abandon

24h du Mans 1952 - Simca Gordini T15S no 34 - Manzon / Behra
Avec la Gordini 16S animé par un six cylindres de 2262cc, Jean Behra et Robert Manzon réalise une première moitié de course exceptionnelle. De la 3ème à la 11ème heure, l'équipage est en tête de la course.  A la 13ème heure, Manzon rentre au stand, les freins ont lachés.

24h du Mans 1953 - Lancia D20 C no 31 - Manzon / Chiron
Robert Manzon partage une Lancia D20C avec Louis Chiron. A minuit, la Lancia est 14ème et remonte au classement. L'équipage abandonne à 9h00 sur problèmes moteur.

24h du Mans 1954 - Ferrari 375 Plus no 5 - Manzon / Rosier
Robert Manzon et Louis Rosier disposent d'une Ferrari 375 Plus. Manzon prend le départ et pointe rapidement aux avants postes. L'équipage est est second à la 5ème heure. La voiture est en 3ème position après 14 heure de course mais la boite de vitesses cedera dans l'heure suivante.

24h du Mans 1956 - Simca Gordini T15S no 15 - Manzon / Guichet
Retour chez Gordini sur une T15S aux côtés de Jean Guichet. La voiture sera longtemps 4ème avant de devoir renoncer sur problème d'embrayage à la 8ème heure.

Souvent aux avants-postes, fréquement pointé en tête de la course, Robert Manzon ne vit jamais hélas le drapeau à damiers.

Robert Manzon mettra un terme à sa carrière de pilote au soir de sa victoire lors du Grand Prix de Pescara le 19 août 1956. Il se consacra ensuite à sa concession Renault.

Au nom de Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest, Gérard Larrousse et Jean Guichet ont remis à Robert Manzon la veste Hall of Fame du club des pilotes des 24 heures du Mans.

Robert Manzon, doyen des pilotes français, est décédé lundi 19 janvier 2015 dans sa maison de Cassis (Bouches-du-Rhône). Il était ke dernier rescapé de la toute première saison de Championnat du Monde de F1 (1950)