1974 Porsche Carrera 60

24 heures du Mans 1974 Porsche Carrera 60Pour Hubert Striebig, Hugues Kirschhoffer et Jean-Louis Chateau, c'est le jour J. Avec 14 Carrera sur la grille de départ des 24 heures du Mans 1974, la partie s'annonce serrée.

 

 

Dimanche 24 Mars 1974 - 2 Heures de l'ACO - 4 Heures du Mans

Malgré l'absence de Bob Wollek, les pilotes alsaciens sont particulièrement nombreux sur la liste des engagés de ce rendez-vous printanier. 

 

- 4 heures du Mans, disputées en deux manches de 2 heures

Hubert Striebig - Porsche n° 34

Dominique Thiry - Porsche n° 32

- 2 heures de l'ACO

Dominique Thiry - Porsche n° 32

Hugues Kirschhoffer - Porsche n° 68

André Haller - Datsun 240Z n° 69

 

De tous les engagés venus de l'est, Hugues Kirschhoffer est le seul à s'illustrer puisqu'il termine deuxième des 2 heures de l'ACO. André Haller est 26ème.

 

Dimanche 9 Juin - Course de côte de Wissembourg 

Garage Striebig  H.Kirschhoffer H.Striebig

Photo Dernières Nouvelles d'Alsace

 

Les 24 heures du Mans sont la priorité de la saison 1974. Hubert Striebig et son ami Hugues Kirschhoffer y sont engagés sur une Porsche 3L préparée par Louis Meznarie.

Hubert Striebig privilégie désormais les courses sur circuits mais Wissembourg est son fief, il ne peut pas faire l'impasse sur l'épreuve locale. La voiture est celle qui sera engagée en juin au Mans et pour ne prendre aucun risque, on préfère changer le moteur.

Le dimanche matin durant les essais libres, Hugues Kirschhoffer escalade un trottoir et y laisse une partie du carter d'huile. C'est l'abandon.

 

Lundi 10 juin

La voiture est acheminée à Corbeil-Essones dans les ateliers de Louis Meznarie ou on monte le moteur spécialement préparé en vue des 24 heures avec un arbre à cames et des pistons dernières évolutions, la puissance est d'environ 330cv et le régime moteur volontairement limité à 7.600 tr/min. On monte également une nouvelle boîte avec des rapports adaptés au circuit du Mans.

La voiture convoquée aux opérations du pesage du Mans à 15h45 est évidement absente.

 

Mardi 11 juin

Hubert Striebig Hugues Kirschhoffer

L'équipe gagne la Sarthe et s'installe à l'Hotel de la Gare de Connéré. A 43 ans Hubert Striebig réalise son rêve : participer aux 24 heures du Mans aux cotés des ténors de la discipline que sont Beltoise, Larousse, Pescarolo ou Jarier.

Pour Hugues Kirschhoffer, c'est également la première participation aux prestigieuses vingt-quatres heures.

 

Mercredi 12 juin, 1ère séance d'essais

Pendant toute la 1ere séance le moteur de la Porsche 'dorée' ne prend pas les tours. Alfred Hahn, un des mécanos parvient à trouver l'origine de la panne, le problème vient de la poulie de la pompe à injection.  

 

Jeudi 13 juin, 2ème séance d'essais

Hubert Striebig retrouve une Porsche revigorée, il tourne sans problèmes avant de laisser sa place à Hugues Kirschhoffer. Le sourire est de courte durée, la Porsche est rapidement victime de soucis d'huile. Le six cylindres à plat est immédiatement désossé par les quatre mécaniciens.

A la nuit tombante, Jean-Louis Chateau s'élance à son tour avec la consigne de ne pas prendre plus de 7.000 tours. Alors qu'il aborde le virage Porsche, le radiateur d'huile éclate sans prévenir, la Carrera part dans une série impressionnante de tête-à-queue. Par bonheur, la voiture reste sur la piste sans rien toucher, mais les mécaniciens sont une nouvelle fois sollicités. Le système de circulation d'huile est défectueux.

Malgré les soucis mécaniques, le bilan des essais est globalement positif. La première étape consistait à se qualifier et c'est chose faite puisque la voiture est créditée du 37ème temps. Crédité de 4'31'30 durant les essais préliminaires de mars, Hubert Striebig améliore son chrono de près de 8 secondes.

Hubert Striebig 4'23'99 (186,070 km/h), Hugues Kirschhoffer 4'34''2(178,625km/h) et Jean-Louis Chateau 4'33'1(179,803km/h)

 

Samedi 15 juin 1974, Le grand Jour

LeMans 1974 AffichePour Hubert Striebig, Hugues Kirschhoffer et Jean-Louis Chateau, c'est le jour J. Avec 14 Carrera sur la grille, la partie s'annonce serrée. La Porsche n°60 est en 18ème ligne à côté de la Chevrolet Corvette de Marie Claude Beaumont et Henri Greder. 

 

16h00 Olivier Guichard, ex Ministre de l'Equipement du gouvernement Messmer donne le départ. Hubert Striebig est au volant et tourne sur une base de 4m30s au tour. Le pilote Wissembourgeois réalise son meilleur tour en 4'28''2 et pointe en 27ème position à la fin de la 1ère heure.

 

17h15 La Porsche n°60 s'arrete pour ravitailler. La voiture est à la 27ème place à 1m05s seulement de la Carrera de Ballot-Léna, leader du Grand Tourisme.

Sitôt reparti avec le plein, le téléphone sonne. Jacky Jung qui dirige l'équipe du panneautage de Mulsanne appelle les stands. Lors du dernier passage, il a constaté que la Porsche ne tournait pas rond. Au passage suivant devant les tribunes, le mal est confirmé, le six cylindres 'ratatouille'  toujours et en accord avec Louis Meznarie depuis les stands, Jacky Jung tend le panneau 'arrêt' au pilote Alsacien.

Hubert Striebig regagne les stands ou on règle la pompe d'injection. Le pilote repart mais le problème persiste.

 

17h43 Après deux tours, Hubert Striebig s'arrête une nouvelle fois. On démonte l'allumeur et on constate que l'axe est cassé. Alfred Hahn et Nello Basteri remplacent la pièce défectueuse, l'opération coûte quatorze minutes.

 

18h00 La Porsche est retombée en 36ème position.

 

Preuve que la voiture tourne désormais correctement, le pilote Alsacien signe son meilleur tour en 4'27''2. La Porsche a effectué  22 tours depuis le départ et Striebig est sur le point de laisser le volant à son ami Kirschhoffer.

Dans la portion d'Indianapolis, un concurrent perd son huile mais rien n'est signalé.

 

18h07 Hubert Striebig arrive dans cette courbe très rapide mais surpris par le soudain changement d'adhérence, le pilote Alsacien perd le contrôle de sa Porsche et quitte la piste. La voiture décolle sur un talus de sable et retombe entre deux arbres, le choc est brutal. Par miracle le pilote n'est que légèrement blessé.

Malgré l'abandon précoce, l'équipe se console en voyant son pilote sortir miraculeusement vivant de ce terrible crash.  

Le groupe GTS est remporté par la Ferrari 365/GTB4 de Cyril Grandet(coéquipier de Wollek en 1975) et Bardini.

La Porsche Carrera RSR no 66 de Cheneviere/Zbinden/Dubois, 7ème au général  triomphe en GTS/3L

  

24 Heures du Mans 1974

 

  Porsche Carrera RSR   N°60

Engagement Louis Meznarie

Catégorie GTS

Moteur : F6 Porsche 2993 cm3

 

Pilotes :

Hubert Striebig FRA

Hugues Kirschhoffer FRA

Jean-Louis Chateau FRA

 

24 heures du Mans 1974 Porsche Carrera 60

 Photo www.lemans-history.com

Essais : 37ème temps 4'23''99

Course :

Abandon sur accident 

4 ème heure

Distance 22 tours

 

Bibliographie

Dernières Nouvelles d'Alsace

"Tous droits réservés pour les photos"