1936, les 24 Heures ne se courent pas à cause des grèves

24h mans 1936L’immense succès de 1935 se dilue dans la morosité de 36. Minutieusement préparée, l’édition n’a pas lieu. Elle promettait d’être un feu d’artifice avec ses dix-huit marques et la venue en force de Delahaye (huit voitures !) et de Citroën.

 

Le circuit, les zones d’accueil des pilotes, et des mécaniciens avaient été modernisés. On attendait un afflux exceptionnel d'un public international, il n'en sera rien. L’annulation pour cause de grève et de problème de ravitaillement causa donc un préjudice économique important pour les constructeurs et l’économie locale.

 

9 Juin 1936 : Initialement prévue les 13 et 14 Juin 1936, l' Aco décide de repousser la date aux 1er et 2 août 1936.

24h mans 1936 telegramme aco

Correspondance entre l'Aco et Clément Auguste Martin, engagé avec la Coppa d’Oro. Tous les engagés reçurent deux télégrammes annonçant qu’en raison des grèves, les 24 heures du Mans seront dans un premier temps repoussées, puis annulées.

Merci pour à Claude Martin (www.amilcar-oursmartin.net) pour la mise à disposition des télégrammes.

 

La presse de l'époque évoque 60 candidatures, mais l'épreuve sera finalement annulée.

24h mans 1936 telegramme aco

24h mans 1936 telegramme aco

 

 

Pin It