Poles positions des 24 heures du Mans 2012

Historique des poles positions aux 24h du Mans

Il y a du changement lors des 24 heures du Mans 1963. Les voitures ne prennent plus le départ suivant l'ordre décroissant de leur cylindrée mais d'après les meilleurs temps réalisés durant les séances d'essais.

 

Initialement, personne n'attacha trop d'importance à cette modification dans le règlement car dans une course aussi longue, la position au départ joue un rôle de second plan. A la veille d'une épreuve de 24 heures, les pilotes doivent ménager leur mécanique et se garder de leur imposer un effort trop violent sous peine de le payer certainement durant la course.

Les essais deviennent une course dans la course

Les pilotes sont avant tout des compétiteurs et vont vite se prendre au jeu du chronomètre. Pour les constructeurs, prendre les commandes d'une course aussi prestigieuse devant des centaines de millions de téléspectateurs et des centaines de photographes qui immortalisent l'évènement est un excellent moyen de se faire de la publicité.

 

Le départ

Né en 1925, le départ type 'Le Mans' avec les pilotes qui traversent la piste en courant avant de prendre place dans les bolides est abandonné en 1969. Depuis 1971 le départ est lancé avec pole position à droite.

La pole est attribuée depuis 1963 à la voiture dont l’un des pilotes à réalisé le meilleur temps lors des essais qualificatifs. Il y eu cependant deux exceptions dues à des modifications temporaires du règlement.
- En 1980 la pole fut attribuée à l’équipage ayant réalisé le meilleur temps (moyenne des temps des deux pilotes) ainsi John Fitzpatrick sur Porsche fit le meilleur temps des essais mais ne partit qu’en 2ème position derrière l’équipage Henri Pescarolo/Jean Ragnotti sur Rondeau.

- En 1991 les 1ères lignes furent réservées aux protos 3,5l atmos répondant à la nouvelle réglementation WSC, l’auteur de la pole Jean Louis Schlesser sur Sauber Mercedes (turbo) partit en 6ème ligne derrière les dix voitures WSC dont la 1ère était la Peugeot 905 de Philippe Alliot, Mauro Baldi et Jean Pierre Jabouille.

On peut noter aussi en 1996 et 1997 une composition inhabituelle de la grille : les protos étaient à gauche et les GT à droite.

 

La position du vainqueur au départ en fonction de l'année

1er 1974 1975 1981 1982 1997 2003 2011 2012
2eme 1963 1972 1976 1986 1987 1992 2000 2001 2002 2006
3eme 1979
4eme 1966 1968 1973 1984 1985 2004 2007 2008
5eme 1971 1978 1998 2009 2010
6eme 1988 1993 1996 1999
7eme 1964 1977 1983 1994
8eme 2005
9eme 1967 1990 1995
10eme 1980
11eme 1965 1989
12eme 1991
13eme  
14eme 1969
15eme  
16eme 1970


En 1969, bien que qualifiée en 14ème position, la Ford de J. Ickx & J. Oliver partit dernière, le pilote belge ayant en effet décidé volontairement de rejoindre sa voiture en marchant tranquillement pour protester contre le départ « type Le Mans ».

 

Historique de la pole position

CIRCUIT DE 13,461 KM
1963 : Pedro RODRIGUEZ FERRARI 330P 3'50''90 209,873 km/h
1964 : John SURTEES FERRARI 330P 3'42''00 218,286 km/h
1965 : Phil HILL FORD MK II 3'33''00 227,509 km/h
1966 : Dan GURNEY FORD MK II 3'30''60 230,103 km/h
1967 : Bruce McLAREN FORD MK IV 3'24''40 236,082 km/h
CIRCUIT DE 13,469 KM
1968 : Jo SIFFERT PORSCHE 908 3'35''40 225,108 km/h
1969 : Rolf STOMMELEN PORSCHE 917 LH 3'22''90 238,976 km/h
1970 : Vic ELFORD PORSCHE 917 LH 3'19''80 242,685 km/h
1971 : Pedro RODRIGUEZ PORSCHE 917 LH 3'13''90 250,069 km/h
CIRCUIT DE 13,640 KM
1972 : François CEVERT MATRA-SIMCA MS 670 3'42''20 220,990 km/h
1973 : Arturo MERZARIO FERRARI 312 PB 3'37''50 225,766 km/h
1974 : Henri PESCAROLO MATRA-SIMCA MS 670B 3'35''80 227,554 km/h
1975 : Jacky ICKX GULF MIRAGE GR8 3'49''90 213,589 km/h
1976 : Jean-Pierre JABOUILLE RENAULT ALPINE A442 3'33''10 230,427 km/h
1977 : Jean-Pierre JABOUILLE RENAULT ALPINE A442 3'31''70 231,951 km/h
1978 : Jacky ICKX PORSCHE 936 3'27''60 236,531 km/h
CIRCUIT DE 13,626 KM
1979 : Bob WOLLEK PORSCHE 936 3'30''07 233,519 km/h
1980 : John FITZPATRICK PORSCHE 935 K3 3'40''02 222,177 km/h
1981 : Jacky ICKX PORSCHE 936 3'29''44 234,213 km/h
1982 : Jacky ICKX PORSCHE 956 3'28''40 235,381 km/h
1983 : Jacky ICKX PORSCHE 956 3'16''56 249,560 km/h
1984 : Bob WOLLEK LANCIA MARTINI LC3 3'17''11 248,864 km/h
1985 : Hans-Joachim STUCK PORSCHE 962 C 3'14''80 251,815 km/h*
CIRCUIT DE 13,528 KM
1986 : Jochen MASS PORSCHE 962 C 3'15''99 248,486 km/h
CIRCUIT DE 13,535 KM
1987 : Bob WOLLEK PORSCHE 962 C 3'21''0 242,309 km/h
1988 : Hans -Joachim STUCK PORSCHE 962 C 3'15''64 249,059 km/h
1989 : Jean-Louis SCHLESSER SAUBER MERCEDES C9 3'15''04 249,826 km/h
CIRCUIT DE 13,600 KM
1990 : Mark BLUNDELL NISSAN R 90 CK 3'27''02 236,450 km/h
1991 : Jean-Louis SCHLESSER SAUBER MERCEDES C11 3'31''27 231,741 km/h
1992 : Philippe ALLIOT PEUGEOT 905 3'21''209 243,329 km/h
1993 : Philippe ALLIOT PEUGEOT 905 3'24''940 238,899 km/h
1994 : Alain FERTÉ COURAGE C32 3'51''050 211,902 km/h
1995 : William DAVID WR LM94 3'46''050 216,589 km/h
1996 : Pierluigi MARTINI TWR PORSCHE 3'46''682 215,985 km/h
CIRCUIT DE 13,605 KM
1997 : Michele ALBORETO TWR PORSCHE 3'41''581 220,958 km/h
1998 : Bernd SCHNEIDER MERCEDES CLK LM 3'35"544 227,230 km/h
1999 : Martin BRUNDLE TOYOTA GT ONE 3'29"930 233,306 km/h
2000 : Allan McNISH AUDI R8 3'36"124 226,620 km/h
2001 : Rinaldo CAPELLO AUDI R8 3'32"429 230,562 km/h
CIRCUIT DE 13,650 KM
2002 : Rinaldo CAPELLO AUDI R8 3'29"905 234,106 km/h
2003 : Tom KRISTENSEN BENTLEY SPEED 8 3'32''843 230,874 km/h
2004 : Johnny HERBERT AUDI R8 3'32"838 230,880 km/h
2005 : Emmanuel COLLARD PESCAROLO C60 3'34"715 228,862 km/h
CIRCUIT DE 13,650 KM
2006 : Rinaldo CAPELLO AUDI R10 TDI 3'30''466 233,482 km/h
CIRCUIT DE 13,629 KM
2007 : Stéphane SARRAZIN PEUGEOT 908 HDi-FAP 3'26''344 237,780 km/h
2008 : Stéphane SARRAZIN PEUGEOT 908 HDi-FAP 3'18''513 247,160 km/h
2009 : Stéphane SARRAZIN PEUGEOT 908 HDi-FAP 3'22''888 241,830 km/h
2010 : Sébastien BOURDAIS PEUGEOT 908 HDi-FAP 3'19''711 245,677 km/h
2011 : Benoît TRELUYER AUDI R18 TDI 3’25''738 238,480 km/h
2012 : Marcel FASSLER AUDI R18 E-TRON 3’23''787 240,763 km/h

 

Nombre de poles positions par pilote

5 Jacky ICKX 1975-1978-1981-1982-1983
3 Bob WOLLEK - 1979-1984-1987
3 Rinaldo CAPELLO 2001-2002-2006
3 Stéphane SARRAZIN 2007-2008-2009
2 Pedro RODRIGUEZ 1963-1971
2 Jean-Pierre JABOUILLE 1976-1977
2 Hans Joachim STUCK 1985-1988
2 Jean-Louis SCHLESSER 1989-1991
2 Philippe ALLIOT 1992-1993

Six pilotes ont signé la pole et gagné la course la même année : Henri Pescarolo (1974), Jacky Ickx (1975 - 1981 - 1982), Michèle Alboreto (1997), Tom Kristensen (2003), Benoît Tréluyer (2011) et Marcel Fassler(2012)

 

Les poles positions des 24 heures du Mans en images