United Autosports est une équipe américaine créée en 2009 par Zak Brown (nouveau directeur exécutif de McLaren) et Richard Dean.
 
 
 
L'équipe United Aotosports participe depuis plus de huit ans à beaucoup de championnats comme l’Intercontinental Le Mans Cup (ILMC), le Blancpain Endurance Series, le Bristish GT, le Henderson Insurance LM P3 Cup ou encore l’European Le Mans Series. De plus, elle a eu dans ses rangs des pilotes prestigieux comme Mark Blundell (vainqueur des 24 Heures du Mans en 1992), Martin Brundle (vainqueur des 24 Heures du Mans en 1990), Eddie Cheever, Johnny Herbert (vainqueur des 24 Heures du Mans en 1991), Stefan Johansson (vainqueur des 24 Heures du Mans 2005) et Arie Luyendyk (vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis). En dehors de ses activités de compétition moderne, United Autosports prépare et gère des véhicules historiques tels qu’une McLaren F1 de 1977 (James Hunt) et une Lotus Renault F1 de 1986 (Ayrton Senna).
 
United Autosports fait ses débuts en compétition en 2010 en Championnat d’Europe GT3 de la FIA avec une Audi R8 LMS pour Michael Guasch, Mark Patterson, Matthew Bell, Zak Brown. La même année, l’équipe dispute la manche des 1000 km de Zhuhai en ILMC toujours sur l’Audi R8 LMS, avec Henri Richard et Alain Li. Le duo se comporte bien et termine 3e en GTC. Un peu plus tôt dans l’année, la structure dispute le Grand Prix de Macau et les 24 Heures de Spa avec deux autos. Les deux Audi R8 LMS terminent respectivement 3e (Mark Patterson, Stefan Johansson, Alain Li, Emil Assentato) et 4e (Eddie Cheever, Zak Brown, Richard Dean, Mark Blundell).
 
En 2011, l’équipe s’associe à Michael Shank Racing pour disputer les 24 Heures Rolex de Daytona et les deux entités terminent 4e en Daytona Prototype avec Mark Blundell, Martin Brundle, Mark Patterson et Zak Brown au volant. Le programme de la saison a deux axes. D’abord, le British GT avec deux autos et quatre pilotes : Matt Bell, John Bintcliffe, Jay Palmer et Michael Guasch. Ensuite le Championnat d’Europe GT3 de la FIA avec les mêmes autos et deux duos : Matt Bell, Zak Brown, Joe Osborne et Mark Patterson. En fin d’année, United Autosports participe à sa première course avec une LM P2. En effet, l’écurie américaine dispute Petit Le Mans sur une Oak Pescarolo 01 avec Zak Brown, Stefan Johansson et Mark Patterson à son volant. Tout se passe pour les mieux et les trois pilotes terminent 2e de leur catégorie.   
 
La saison suivante est importante pour United Autosports qui devient le premier client de la McLaren MP412C GT3 et deux exemplaires sont engagés en Blancpain Endurance Series pour Zak Brown, Mark Blundell, Mark Patterson, Alvaro Parente, Matt Bell et David Brabham. Alors que l’équipe engage toujours son Audi R8 LMS en British GT, ils décident de la remplacer aussi par une McLaren MP4-12C GT3 pour les dernières manches de la saison 2012. Bien leur en a pris puisque Matt Bell and Charles Bateman gagnent à Snetterton et Silverstone tandis que Zak Brown et Alvaro Parente s’imposent à Donington.
 
 
En 2013, l’écurie s’engage de nouveau en British GT avec ses McLaren MP4-12C GT3 et une Audi R8 LMS ultra. Cette nouvelle saison en Grande-Bretagne se soldera par une victoire et quatre podiums.  
 
L’année suivante, United Autosports s’attaque à un nouveau championnat, le BTCC (British Touring Car Championship) avec deux Toyota Avensis. Ils disputent aussi la GT Cup, l’European Supercar Challenge et la Ginetta GT4 Supercup dont ils sont champions.  
 
L’écurie devient le représentant officiel britannique du constructeur français, Onroak Automotive, en 2016. C’est pourquoi ils engagent deux Ligier JS P3 en European Le Mans Series. Le coup d’essai est un coup de maître avec trois victoires à Silverstone, Imola et Red Bull Ring pour la voiture n°2 (Alex Brundle, Christian England et Michael Guash) et 59 points pour la n°3 (2 deuxième places) pour Mark Patterson, Matthew Bell et Wayne Boyd. Bien entendu, l’équipe est sacrée championne LM P3 ELMS ! Ce titre leur permet de décrocher une invitation aux 24 Heures du Mans. Toujours en 2016, United Autosports décide de participer à Road To Le Mans avec deux Ligier JS P3. Celle pilotée par Alex Brundle et Christian England signe la pole, réalise le meilleur temps en course et termine 2e ! Pour finir, l’écurie prend part à la manche inaugurale du nouveau championnat britannique de LM P3, le British Prototype Cup à Snetterton.
 
Pour cette année 2017, on retrouve United Autosports dans trois championnats. D’abord en Henderson Insurance LM P3 Cup avec deux Ligier JS P3 (Tony Wells / Matt Bell et Christian England / Andrew Evans). Ensuite, l’équipe est impliquée en Michelin Le Mans Cup avec deux Ligier JS P3 (n°22 pour James McGuire et Matt Bell, n°23 pour Richard Meins et Shaun Lynn). Ces deux autos et une 3e, pilotée par John Falb et Sean Rayhall (n°2), disputeront également Road To Le Mans en juin.  Pour finir, une Ligier JS P217 – Gibson (n°22) est engagée en LM P2 en ELMS pour William Owen, Hugo de Sadeleer et Felipe Albuquerque, plus deux Ligier JS P3 (n°2 John Falb et Sean Rayhall, n°3 Mark Patterson, Wayne Boyd, Christian England). Pour la première manche à Silverstone, la LM P2 a tout simplement gagné dans sa catégorie en allant chercher la victoire dans le dernier tour (Felipe Albuquerque), alors que la n°2 a remporté la catégorie LM P3. Un mois plus tard, à Monza (Italie), la Ligier JS P217 souffre par rapport aux Oreca et Dallara et ne peut faire mieux que 6e. Après avoir signé la pole position en LM P3, les deux Ligier JS P3 terminent 4e et 9e de leur catégorie.  
 
24h du Mans 2017 United Ligier 32
 
Le planning sera chargé en Sarthe avec la présence de la Ligier JS P217 (avec le même trio qu’en ELMS) plus Road to Le Mans. A noter que United Autosports disputera la classique mancelle pour la première fois. Les deux rookies, William Owen et Hugo de Sadeleer, pourront compter sur l’expérience de Felipe Albuquerque, ancien pilote Audi en LM P1 qui a déjà disputé les 24 Heures du Mans à trois reprises.  
 

 
Pin It