Emballé par les 24 Heures du Mans en 2015, disputées au volant d’une Viper, Ben Keating souhaitait revenir au Mans l'année suivante.
 
 
 
 
La Viper, développée en coopération avec Riley Technologies, figurant sur la liste des réservistes de la 84e édition des 24 Heures du Mans, l’Américain a cherché une autre opportunité et a trouvé un accord avec Greg Murphy pour piloter l’Oreca 03R - Nissan de l’équipe irlandaise Murphy Prototypes. Le trio Ben Keating / Jeroen Bleekemolen / Marc Goossens a franchi la ligne d’arrivée en 15e position de la catégorie LM P2, ce qui a permis au premier de prendre goût au pilotage d’un prototype.
 
24h du Mans 2017 Keating Motorsports Riley 43
 
La Viper GTS-R ayant été développée avec l'aide de Riley Technologies, le Texan a fort logiquement jeté son dévolu sur une Riley Mk. 30, conçue par le partenariat entre Riley Technologies et Multimatic, l'un des quatre constructeurs retenus pour fabriquer les nouveaux châssis LMP2.
 
A l'origine, le plan était de troquer la Viper engagée par ViperExchange.com, écurie créée par Ben Keating, dans la catégorie GTD de l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship pour la Riley LM P2. Las, le constructeur a pris du retard dans la livraison de la machine, ce qui a contraint Ben Keating à aligner une Mercedes AMG, préparée et exploitée par Riley, à nouveau en GTD dans le championnat américain. Les débuts de la Mercedes ont été tonitruants avec quatre podiums en cinq courses ! Avec une troisième place aux Roex 24 Heures de Daytona et surtout une victoire aux 12 Heures de Sebring du duo Ben Keating/Jeroen Bleekemolen, associé pour l'occasion à Mario Farnbacher ont succédé une deuxième et une première marches du podium, respectivement à Long Beach et à Austin, avant qu'une sortie de piste de Ben Keating dans les rues de Detroit ne vienne mettre fin à la fructueuse série.

Ces résultats exceptionnels permettent à Ben Keating et à Jeroen Bleekemolen d'arriver aux 24 Heures du Mans en confiance, mais dans la Sarthe, ce sera une toute autre histoire avec une Riley Mk.30 qui fera ses débuts en compétition. Après un déverminage tardif effectué fin avril sur le circuit de Road Atlanta, Ben Keating, Jeroen Bleekemolen et Ricky Taylor, qui prendra le départ des 24 Heures du Mans pour la quatrième fois, ont aligné les kilomètres en essais, que ce soit sur le NOLA Motorsports Park, en Louisiane, ou à Watkins Glen. Mais est-ce que ce sera suffisant pour espérer jouer un rôle sur le double tour d’horloge Sarthois ?
 

 
Pin It