L’écurie Algarve Pro Racing a été créée en 2011 par Stewart et Samantha Cox pour faire de la compétition à haut niveau mais aussi coacher des pilotes (via Nick Catsburg et Michael Munemann).
 

 
 
Commençant par différentes séries telles que les World Series by Renault, le Mégane Trophy ou le Supercar Challenge, l’équipe portugaise débarque en endurance dans la catégorie LM PC de l’European Le Mans Series. Tout démarre en 2013 lors des 4 Heures du Red Bull Ring avec l’apparition de la FLM n°46 pilotée par Nick Catsburg et C.O. Jones. La structure termine 4e du championnat avec 16 points marqués.
 
L’aventure en endurance s’arrête là, temporairement. En décembre 2014, Algarve Pro Racing fait l’acquisition d’une Ligier JS P2, châssis avec lequel l’équipe française Thiriet by TDS Racing a terminé 2e dans la catégorie LM P2 aux 24 Heures du Mans la même année, pour l’engager en 2015. Il faudra cependant attendre les 4 Heures du Red Bull Ring pour voir la Ligier JS P2 toute de bleu clair vêtue fouler les circuits européens avec Michael Munemann, James Winslow et Andrea Roda. Lors de cette première course, la voiture se classe 10e et marque son premier point. Lors des courses suivantes, la voiture se classe 8e sur le Circuit Paul Ricard et 7e à Estoril pour la course à domicile de l’équipe. Au final, Algarve Pro Racing termine 12e avec 11 points au compteur. A la fin de la saison ELMS, l’écurie s’aligne en Asian Le Mans Series. Absente lors de la première manche à Fuji, la Ligier JS P2 - Nissan pilotée par Michael Munemann, Dean Koutsoumidis et James Winslow, réalise néanmoins une belle saison avec deux deuxièmes places (à Burinam et Sepang) et une 3e place à Sepang. Au final, l’équipe décroche le titre honorifique de vice-championne.
 
Pour 2016, l’équipe conserve la même voiture, mais modifie l’équipage, Michael Munemann a été accompagné du sextuple médaillé d’or olympique en cyclisme sur piste, Sir Chris Hoy, lors des deux premières manches. Il a ensuite été remplacé par Jonathan Hirschi et Andrea Pizzitola vient prêter main forte dès la manche du Red Bull Ring qui sera le meilleur résultat de l’équipe (5e). Au final, Algarve Pro Racing termine 9e du championnat avec 19 points au compteur.  
 
D’abord ajoutée sur la liste des suppléants des 24 Heures du Mans au mois de février, Algarve Pro Racing a bénéficié de deux forfaits pour intégrer la liste des concurrents de la 84e édition des 24 Heures du Mans. Michael Munemann et Sir Chris Hoy sont rejoints par le pilote français Andrea Pizzitola (Champion Renault Sport Trophy 2015). A l’issue d’une course sage, le trio se classe 17e (12 en LM P2). En fin d’année, l’écurie s’est de nouveau impliquée en Asian Le Mans Series avec deux Ligier JS P2. Bien leur en a pris puisque, lors de l’ultime manche, Algarve Pro Racing devient champion Equipes et Pilotes (avec Andrea Roda) et décroche officiellement une invitation aux 24 Heures du Mans 2017.
 
24h du Mans 2017 Algarve Pro Racing Ligier 45 
 
Pour 2017, l’équipe portugaise a décidé de poursuivre son implication en ELMS avec une Ligier JS P217 confiée à Andrea Roda, Matt McMurry et Andrea Pizzitola. Lors de la première manche à Silverstone (GrandeBretagne), la voiture a dû abandonner sur un souci de boîte de vitesses. A Monza, l’écurie n’a guère plus de chance. Une 6e place leur tendait les bras lorsqu’un problème technique a ruiné leurs chances dans le dernier tour, c’est l’abandon à quelques mètres de la ligne d’arrivée !  En partenariat avec l'association SO24! dont le but est d'amener des pilotes sarthois au plus haut niveau, Algarve Pro Racing va honorer son invitation et sera au départ de cette 85e édition des 24 Heures du Mans avec son trio : Vincent Capillaire, Mark Patterson et le jeune Matt McMurry, 19 ans, plus jeune pilote de l'histoire à avoir pris le départ (16 ans) de la classique sarthoise.    
 

Pin It