Bien que basée en Suisse, l'équipe Spirit of Race, active depuis 2014, est une émanation de l'écurie italienne AF Corse, créée et dirigée par l'ancien pilote Amato Ferrari.
 
 
 
Pour ses débuts en compétition, Spirit of Race a inscrit deux Ferrari 458 Italia en GTD à la NAEC (North American Endurance Cup), mini-championnat à l'intérieur de l'IMSA WeatherTech SportsCar Championship (à l'époque TUDOR United SportsCar Championship) regroupant les quatre courses longues (24 Heures de Daytona, 12 Heures de Sebring, 6 Heures de Watkins Glen et Petit Le Mans). Las, la structure helvétique se classe seulement 12e et 13e à la fin de la saison et ne renouvelle pas l'expérience, se contentant de disputer les 24 Heures de Daytona (11e en GTD) et les 12 Heures de Sebring (9e en GTD) en 2016.
 
L'équipe Spirit of Race change ensuite de continent et investit l'Asian Le Mans Series dès la saison 2015/2016 avec une 5e place finale en GT. De retour en 2016/2017, la structure dirigée par Luigi Urbinelli glisse au 6e rang avec Nasrat Muzayyin, Rui Aguas et Marco Cioci, malgré une victoire lors de la manche d'ouverture de Zhuhai.

2017 5455
 
Il faut attendre 2017 pour que le nom de Spirit of Race apparaisse à la fois en FIA WEC et en European Le Mans Series, mais aussi en International GT Open et en Blancpain GT Series Asia. En FIA WEC, la saison a pour le moins mal commencé pour la Ferrari 488 GTE n°54 avec un abandon à Silverstone du trio Francesco Castellacci, Thomas Flohr et Miguel Molina, ancien pilote Audi en DTM. Vient ensuite une quatrième et dernière place à Spa-Francorchamps. L'Espagnol étant appelé en LM GTE Pro sur la Ferrari n°71 d'AF Corse aux 24 Heures du Mans, il sera remplacé par Olivier Beretta, recordman de victoires (six) de catégorie dans la Sarthe. Pour la 85e édition des 24 Heures du Mans, la 488 GTE du FIA WEC sera rejointe par l'une des deux voitures sœurs, la n°55, engagées en ELMS.  
 
Comme sur la scène mondiale, le début de la saison européenne a été compliqué pour Spirit of Race avec une 4e et une 6e places en LM GTE à Silverstone, puis avec une 4e place pour Gianluca et Giorgio Roda, assistés par Andrea Bertolini, et un abandon pour Duncan Cameron, Aaron Scott et Matt Griffin à Monza. Ce dernier étant retenu par Clearwater Racing dans la Sarthe, Marco Cioci a été appelé en renfort pour épauler les deux Britanniques. La présence d'Olivier Beretta et de Marco Cioci sera-t-elle suffisante pour espérer décrocher un bon résultat le 18 juin ?

Pin It