24h du Mans 2003 Porsche T2M MotorsportLe T2M Motorsport a été fondé en 2003 par des anciens collaborateurs de Manfred Freisinger, emmenés par Ietoshi Kaneko et le technicien Martin Stessl. Basée à Calw, entre Karlsruhe et Stuttgart, l’équipe porte le nom de son principal sponsor, la société Lorraine T2M (distributeur de modèles réduits).
 

 

Le T2M Motorsport Sport fait ses débuts lors des 12h de Sebring 2003 en engageant une Porsche 996 GT3 RS ex-Freisinger. Le trio de 'Gentleman Driver' composé du français Georges Forgeois et des américains Howard Vance et Derek Clark est contraint à l'abandon à 20 minutes de l'arrivée. La suspension n'a pas résisté à un contact avec une Audi.

Pour  Ietoshi Kaneko, team manager du T2M Motorsport, les 24 Heures du Mans représentent une étape importante : « Nous sommes vraiment reconnaissants envers l’ACO de nous avoir retenu pour disputer cette épreuve. Cela prouve qu’ils reconnaissent notre sérieux et notre envie de réussir, mais cela prouve aussi qu’au Mans il y a encore de la place pour les écuries privées. C’est aussi ça l’esprit des 24 Heures du Mans ».

La Porsche engagée au Mans n'est plus la même, c'est une ex-Larbre Compétition ayant déjà disputée l'épreuve en 2001 avec le n°80.

4 mai 2003 Lors des préliminaires, l'équipage Ickx, Bervilleé Bourdais  réalise le 12ème temps du LM GT en 4'20''697

La semaine des 24 Heures du Mans démarre par le traditionnel pesage, place des Jacobins. L’occasion pour le public et les médias de découvrir les pilotes et cette nouvelle équipe. La charmante Vanina Ickx est certainement une des personnes la plus convoitée mais aussi la plus disponible.

« Je suis vraiment heureuse de disputer à nouveau cette épreuve. Ma première expérience c’est terminée trop tôt, j’espère qu’avec Patrick et Roland nous serons en mesure d’atteindre l’arrivée, c’est notre objectif » explique Vanina.

Mercredi, il est temps de faire place à la compétition. Le but de cette première journée d’essais est avant tout de permettre à Vanina Ickx, Patrick Bourdais et Roland Bervillé de prendre leurs marques, mais surtout de se qualifier. Pour cela ils doivent impérativement effectuer au minimum trois tours de nuit.

Un problème d’amortisseur mal monté ne permet pas à la Porsche n°84 de signer un temps vraiment significatif, en revanche, Vanina, Patrick et Roland parviennent à boucler les trois tours de nuit, « une bonne chose de faite » selon les termes de Xavier Pompidou. Le pilote français exerce cette année les fonctions de conseiller technique pour l’équipe ; les pilotes du T2M Motorsport peuvent compter sur son expérience et sa connaissance de la course automobile.

Vanina Ickx 4'28''521 - Patrick Bourdais 4'26''499 - Roland Berville 4'39''708

Jeudi, l’équipe décide de monter un nouveau moteur plus adapté aux exigences de cette longue course. Ce moteur plus évolué préparé par RS Tuning doit permettre aux trois pilotes d’améliorer les temps. Roland Bervillé entre en piste pour roder le moteur avant que l’équipe lui signale qu’il peut hausser son rythme. Malheureusement, une crevaison à la sortie du virage du Tertre Rouge propulse la Porsche du T2M Motorsport contre le mur.

Pour le T2M Motorsport, c’est un véritable marathon qui commence. Le longeron avant droit de l’auto est touché, il faut donc trouver rapidement un atelier adapté afin que l’équipe puisse réparer la Porsche n°84 et vérifier l’état du châssis avant le warm-up de samedi matin. Un élan de solidarité souffle dans le paddock. Tour à tour, PK Sport, JMB Compétition, Taisan Advan et Seikel Motorsport proposent leur aide au T2M Motorpsort.

Dans la nuit de jeudi à vendredi, la voiture quitte le circuit du Mans pour le Garage Leprince où le Team Taisan avait déjà réparé son auto en un temps record en 2001. Jusqu’au vendredi tard dans la nuit, les mécaniciens travaillent sans relâche.

Samedi matin, pour le warm-up, la voiture est enfin prête mais l’espoir est de courte durée puisque Patrick Bourdais rentre immédiatement aux stands avec une la voiture qu'il trouve totalement inconduisible. Il ne reste que quelques heures avant le départ pour rétablir la situation, sinon l’aventure va se terminer plus tôt que prévu. Cette fois, c’est au tour de Larbre Compétition de venir prêter main forte au T2M Motorsport. Après avoir vérifié des éléments sur le train arrière, on corrige l’équilibre général de l’auto.

13h30 la voiture est en pré-grille. Vanina Ickx va prendre le départ de cette 71ème édition des 24 Heures du Mans, non sans avoir validé le bon fonctionnement de la voiture lors des tours de reconnaissance.

Porsche T2M Motorsport Ickx Bourdais Berville

16h00 Sous les yeux de Jacky Ickx, son père, Vanina prend son envol depuis la voie des stands et adopte immédiatement un rythme rapide et régulier. Elle effectue un bon relais durant lequel elle grignotte plusieurs positions, avant de céder le volant à Patrick Bourdais puis Roland Bervillé.

24h du Mans 2003 Porsche T2M Motorsport
Le trio remonte petit à petit au classement.

 

24h 2003 Jacky Ickx et Vanina Ickx

« L’équipe a fait un formidable travail pour remettre la voiture en état. Il faut continuer d’adopter un rythme permettant aux pilotes d’évoluer sereinement tout en préservant la mécanique. Cela ne sert à rien de vouloir faire tomber les temps, il faut penser à terminer. C’est le conseil que j’ai donné à Vanina, Patrick et Roland. S’ils continuent ainsi, le résultat sera forcément bon » analyse Jacky Ickx, six fois vainqueur des 24 Heures du Mans, avant de quitter le stand.

Mi-course. Le rythme adopté par Vanina Ickx, Patrick Bourdais et Roland Bervillé permet à l’équipage de la Porsche n°84 de pointer 27ème au général, et 4ème de la catégorie LM GTS. La seule véritable alerte lors de ce premier tour d’horloge fut le changement d’une durite au niveau du radiateur avant droit aux alentours de 22h30. L’opération coûte 15 minutes à l’équipe.

La nuit se passe sans encombre. La voiture fonctionne de mieux en mieux. Le relais effectué par Vanina Ickx au petit matin laisse tout le monde sans voix : la jeune pilote belge est de plus en plus rapide. Patrick Bourdais, très régulier, et Roland Bervillé, de plus en plus à son aise, donnent également pleine satisfaction à l’équipe.

11 heures, la Porsche est toujours 4ème de sa catégorie et 22ème au général. Malheureusement, Patrick Bourdais rentre précipitamment aux stands avec une boîte bloquée. L’équipe change tout d’abord un cardan, mais en fait, il faut également changer l’embrayage. Dans un dernier sursaut d’orgueil, et malgré la fatigue accumulée depuis le début de la semaine, les mécaniciens vont tout donner pour que la voiture puisse passer la ligne d’arrivée.

24 heures du Mans 2003 Vanina Ickx repart des stands

Pendant trois longues heures, les mécaniciens montrent toute leur détermination et Vanina Ickx parvient finalement à reprendre la piste à 13h58 sous un tonnerre d’applaudissements.

24 heures du Mans 2003 Porsche T2M

16 heures, le drapeau à damiers est présenté à la Porsche n°84, pilotée à cet instant par Roland Bervillé. La Porsche du T2M Motorsport termine à la 28ème place.

Les 24 Heures du Mans sont toujours très exigeantes pour les pilotes et pour les mécaniques. Beaucoup ont laissé s’envoler bien des espoirs en étant contraints de stopper leur course bien avant le drapeau à damiers. Le T2M Mortorsport, malgré sa jeunesse, est arrivé au bout du mythe. Ce ne fut pas chose facile, mais la détermination et l’acharnement de toute l’équipe a permis à Vanina Ickx, Patrick Bourdais et Roland Bervillé de franchir la ligne d’arrivée, énorme satisfaction car la route fut longue pour en arriver là.

Ietoshi Kaneko
"Je crois que tous les membres de l'équipe, nos sponsors et nos amis se souviendront pendant longtemps des 24 Heures du Mans 2003. Cette année, la chaleur a rendu la course très difficile. Les mécaniciens ont fait un travail phénoménal pour préparer cette voiture, et nous avons été très touché par l'aide proposée par PK Sport, JMB, Seikel Motorsport, Taisan Advan et Larbre Compétition.
Il est nécessaire de remercier tout le monde, Martin Stessl et tous les mécaniciens, tous nos partenaires et toutes les personnes qui nous ont aidés dans cette tâche difficile.
Les pilotes doivent aussi être remerciés. Roland Berville a constamment progressé et il a prouvé qu'il méritait sa place au Mans. Patrick Bourdais était très précieux pour sa connaissance de la course et sa régularité. Quant à Vanina Ickx, elle a réalisé une course fantastique et sa constance a impressionné tout le monde. Vanina est la première femme a terminé cette course si difficile depuis 1999. Maintenant, nous allons continuer à travailler avec passion, à faire grandir le T2M Motorsport, et à espérer connaître d'autres grands moments de bonheur comme celui-ci. J’espère aussi que l'ACO nous donnera la possibilité d'être présent pour les 24 Heures du Mans en 2004.
"

Xavier Pompidou
« C’était ma première expérience en tant que conseiller technique. Je dois dire que j’ai pris beaucoup de plaisir lors de cette course et finir au Mans est une belle récompense pour tout le monde. Merci beaucoup à l'équipe et aux pilotes avec qui nous avons beaucoup travaillé. Chapeau à Vanina, elle était très attentive à ce que je pouvais lui dire, je suis très fier d'elle. Si nous sommes tous ici, c’est avant tout pour Ietoshi Kaneko. Il mérite que nous donnions le meilleur de nous-mêmes afin que ses projets puissent réussir. C’est lui le moteur de l'équipe. "

Vanina Ickx
" Tant d'émotions depuis le début de la semaine! Nous avons eu des problèmes au cours des essais et les mécaniciens ont travaillé avec une passion impressionnante pour nous permettre d’être au départ de la course. Après le warm-up, nous n’étions pas certains d’y participer car la voiture était inconduisible, mais j’étais confiante.
Le départ est vraiment un sentiment fantastique, que je n’oublierai pas. J’ai pris vraiment beaucoup de plaisir dans la voiture, et terminer cette course est un immense bonheur que nous célébrerons tous ensemble. Je serai heureuse de revivre cette expérience.
"

Patrick Bourdais
« Nous venons de vivre une formidable aventure humaine. Les mécaniciens ont fait un travail fantastique. Je ne connais pas de mots assez forts pour les remercier. je suis très heureux d'avoir fait cette course avec Vanina et Roland, et surtout de franchir la ligne d'arrivée. Le pire moment fût sans doute l’après warm-up car je n’avais jamais conduis une voiture aussi difficile ... Heureusement, une fois de plus, le T2M Motorsport a trouvé la solution. Merci à tout le monde. Ce résultat est avant tout une grande récompense pour toute l'équipe ".

Roland Bervillé
« Je suis vraiment heureux de finir Le Mans pour ma première participation à cette course mythique. Je peux maintenant dire que j'ai terminé Le Mans avec Ickx et Bourdais pour coéquipiers ... Pas si mal ! Plus sérieusement, je me sens de mieux en mieux ici et mes temps ont toujours progressé. Merci à tous pour le bon travail fourni, maintenant, je veux revenir au Mans très vite ! "