24h2002 1nTandis que les Audi tournent toujours comme des horloges, ça bouge dans les rangs du peloton. L'événement le plus significatif est incontestablement le changement de leader en tête de la catégorie GTS.
 
 
 
La Ferrari Prodrive hors course.  La Ferrari Prodrive n°58, qui imprimait un rythme d'enfer depuis le début, a été victime d'un début d'incendie du côté du virage du Karting qui l'a contraint à l'abandon.
 
Placés à quelques tours en embuscade les Corvette n°63 et n°64 ont donc pris la direction des opérations devant la Viper Chrysler de la FFSA. Une malchance qui semble s'acharner sur la marque au cheval cabré, puisque après le retrait de la n°70, c'est au tour de la n°71 d'annoncer officiellement son abandon. Seule la Ferrari Modena 360 n°74 du team Auto Palace est encore en course, malgré de très nombreux arrêts au stand pour des problèmes électriques et de batterie.

Le calvaire de Panoz n'est pas terminé, puisque Bill Auberlen a dû pousser sa voiture dans les derniers mètres qui le séparait des stands. Le Roadster s'est en effet immobilisé juste avant d'entrer dans la voie de décélération. L'équipe a dû procéder au remplacement du train arrière. Tout comme les mécaniciens de la MG n°27, seule rescapée des trois Lola au départ.

La nuit joue des tours aux pilotes avec notamment un tout droit de Val Hillebrand dans les Hunaudières ou celui de la Del Bello n°29 à Arnage. Cette dernière devra repasser à son stand quelques minutes plus tard pour réparer le feu avant gauche. Toujours dans les acrobaties, il faut signaler le passage dans le bac à gravier de la Saleen n°66 qui a nécessité l'intervention des commissaires pour dégager la voiture. Quelques tours plus tard, la S7 s'est arrêtée dans son stand avec un moteur fumant.

Coup de chaud également en tête de course, avec la sortie de route de la Bentley n°8 qui pointe toujours en 4e position. Après avoir pris l'avantage pendant quelques tours, la Cadillac n°6 a de nouveau rétrogradé à la 5e place à la suite d'un ravitaillement un peu plus long que prévu. Enfin, la Courage Judd n°13 a conclu cette 13e heure par un arrêt au stand pour réparer une tringlerie de boîte.

Côté classement, on peut remarquer le tour de passe-passe à la 2e place entre les Audi n°2 et n°3, à la faveur des ravitaillements alors que la n°1 continue de creuser l'écart. Nouveau changement de leader chez les GT où le Racer Group a repris l'avantage.
 
24h2002 71n  24h2002 1n 
 24h2002 3n  24h2002 50n

The Prodrive Ferrari is out of the race As the Audis run like clockwork, the same can not be said of the rest of the pack.

The most significant event is undeniably the lead change in the GTS class. The #58 Prodrive Ferrari, which had set a fast pace from the beginning, caught fire in the Karting corner, forcing it to retire. Following just a few laps behind, the #63 and #64 Corvettes have now taken over the lead, ahead of the FFSA Chrysler Viper.

More bad luck for the Ferrari crew, following the #70 car's earlier retirement, the #71 has now officially retired from the race. The last Ferrari in the race is the #74 Auto Palace 360 Modena, though it is having numerous battery and electrical problems.

Panoz's problems aren't over yet, as Bill Auberlen had to push his car the last few meters into the pits. The Roadster grinded to a halt just before the pit entrance. The team proceeded to change the rear axle, just like the #27 MG's mechanics, the only Lola left running since the start.

The night is taking its toll on the drivers, Val Hillebrand drove off in the Mulsanne straight while Del Bello drove the #29 car off track at Arnage. The latter had to pit a few minutes later to repair the left headlight.

Another noteworthy shunt is the #66 car which went off into the gravel trap, requiring the marshals' help to move the car. A few laps later, the S7 stopped in the pits with a smoking engine.

Things also started heating up among the leaders when the #8 Bentley, while in 4th position, went off the track. After having taken the advantage for a few laps, the #6 Cadillac slipped back down into 5th place following a longer-than-expected pit stop.

The #13 Courage/Judd completed the 13th hour of the race by pitting to repair a gearbox problem.

As for the standings, the #2 and #3 Audis continue to pass one another for 2nd place, much to the delight of the #1 Audi which continues to stretch its gap.

A leader change in the GT class, with the Racers Group Porsche back in front.