Lemans 2002 pit stop audiA peine les pace cars se sont effacées après une neutralisation de 35 minutes, qu'Audi a perdu son plus sérieux challenger.
 
 
 
MG, l'aventure tourne court. En effet, la MG n°26, qui roulait dans le sillage des R8 depuis le départ, s'est arrêtée dans la nouvelle portion après la courbe Dunlop. Les mécaniciens ont été dépêchés sur place pour conseiller le pilote. Malheureusement pour les fans anglais, une rupture de transmission a ruiné définitivement les espoirs de Warren Hugues. Une défaillance qui fait bien les affaires de la Bentley n°8 qui s'installe ainsi à la 4e place, en embuscade pour le podium.

Chez Cadillac, c'est un peu gens qui rient, gens qui pleurent. Tandis que la n°7 accumulent les pépins, la n° 6 fait une course sans problème qui lui permet de pointer en 5e place.

Chez Oreca, on est plutôt préservé, puisque la n°15 et la n°14 pointent respectivement à la 6e et à la 9e place. La Panoz Mugen n°19 ne semble pas trouver la solution, puisque la voiture effectue un nouveau séjour dans le stand.

Le doyen de l'épreuve, François Migault (Dome Judd n°9)s'est fait une belle frayeur quand la pédale de frein n'a pas répondu au niveau du virage d'Arnage. Le pilote a toutefois réussi à éviter l'accident et est donc rentré au stand pour purger le liquide de frein.

La Ferrari n°58 du team Prodrive continue son parcours sans faute qui lui permet de prendre la 14e place du général. Même chose pour la Porsche n°80 du team Freisinger qui tient toujours le coup en tête des GT.

La liste des abandons s'allonge avec le retrait officiel de la Chrysler Viper n°53 suite à un tout droit et de la n°30 qui avait pris feu et provoqué la première sortie des safety cars.
 
 LeMans 2002 cadillac LeMans 2002 MG 30 
 LeMans 2002 Panoz 19  LeMans 2002 Ravitaillement Audi

The pace car had just left the track after 35 minutes, when Audi lost its most serious contender. The #26 MG, which drove in the R8s' wake from the beginning, stopped in the new part of the Dunlop curve. The mechanics were dispatched on site to advise the driver. Unfortunately for English fans, a broken transmission definitively quashed Warren Hugues' hopes.

A problem that works to the #8 Bentley's advantage as it moves into 4th place in its quest for a spot on the podium.

At Cadillac, they're having their ups and downs. While the #7 is stacking up problems, the #6 is running a trouble-free race that has earned it 5th place.

At Oreca, they've been spared for the most part, since the #15 and 14 are placed in 6th and 9th places respectively.

The #19 Panoz/Mugen has apparently not found a solution; since the car is repitted. The senior driver in this year's race, Francois Migault, gave himself a big scare when the brake pedal went out in the Arnage corner. The driver managed, however, to avoid an accident and returned to the pits to change his brake fluid.

The #58 Ferrari from the Prodrive team is continuing its flawless run, which is enabling it to take 14th in the overall standing. Same thing for the #80 Porsche (Freisinger) which is holding its own and still ahead in the GT category.

The list of retirements is getting longer with the official retirement of the #53 Viper Chrysler as it drove straight off the track, and the #30 that caught fire and caused the safety car to come out for the first time.