1983 John  Fitzpatrick Racing

Après avoir dominé la saison 1982 avec la 956, Porsche décide de vendre la reine du groupe C à des écuries privées pour la modique somme de 265.000$.
 
 

 

 

Le 15 décembre 1982, John Fitzpatrick Racing se porte acquéreur de deux voitures, les châssis 956-102 et 956-110.

La première sortie en compétition se déroule à Zolder, le 20 mars 1983. Deuxième temps des essais et deuxième place en course pour la Porsche 956-102 no 11 de John Fitzpatrick.

 

10 avril 1983. 1000 km de Monza

Victoire de la Porsche 956 Joest pilotée par l’équipage Boutsen/Wollek devant les usines. Partagée par John Fitzpatrick et David Hobbs, la Porsche 956-102 no 16 aux couleurs JDAVID termine 5ème.

 

8 Mai 1983 1000 km de Silverstone

Victoire de Derek Bell et Stefan Bellof sur une Porsche 956 officielle. John Fitzpatrick et David Hobbs terminent 8ème.

 

29 mai 1983, 1000 km Nürburgring

6eme place pour Fitzpatrick et Hobbs lors de la dernière grande compétition organisée sur le grand circuit du Nürburgring.

 

Le Mans 18 juin 1983

Sur les 39 Groupe C engagées aux 24 heures, on dénombre onze Porsche 956 dont huit privées.

 

John Fitzpatrick Racing engage deux Porsche 956. La voiture no 16 aux couleurs Skoal Bandit est le châssis 102 déjà vu à plusieurs reprises depuis le début de la saison. La voiture no 11 est neuve, il s’agit du châssis 110.

 

Pesage

Les vérifications techniques de la précédente édition en 1982 avait posé des problèmes. En effet, la Ford-Mirage de Mario Andretti déclarée conforme dans un premier temps fût finalement jugée non conforme en vue du départ. La star Italo-Américaine  resta sur la touche.

Les vérifications sont donc renforcées et la Porsche 956 no 16 se présente la première au pesage.

La version 956 client 1983 est la copie conforme de la version usine 1982 et il apparait que la voiture n’est pas en conformité. Pour des raisons de sécurité et pour éviter des blessures aux jambes, le règlement stipule que l’emplacement ou le pilote loge ses jambes doit avoir une section minimale de 750 cm2. Il n’est toléré dans cet espace que la colonne de direction et ses cardans. 

Sur les Porsche 956 privées, qui courent dans cette configuration depuis le début de saison, la crémaillère de direction traverse cet espace au-dessus des chevilles du pilote, réduisant ainsi la section à 700 cm2. Sur la version 1983 usine, la crémaillère a été déplacée. Que faire avec les huit 956 privées ? Refuser huit têtes d’affiche de cette édition ? Finalement, les voitures seront validées conformes.

1983 11 Porsche 956 Fitzpatrick 

Les essais

Les Lancia semblent performantes, mais sur une course de 24 heures, les Porsche tiennent la corde. Les 956 privées ont toutes leurs chances. Bob Wollek sur la Joest est d’ailleurs en tête d’un championnat du monde très disputé.

Nouveauté au niveau des horaires. Les séances se disputent en deux fois deux heures le mercredi et le jeudi.

Jacky Ickx sur l’une des trois voitures officielles signe sa cinquième pole en 3.16.56 (249,560 km/h)

1983 16 Porsche 956 Fitzpatrick Skoal Bandit 

16 Porsche 956-102 John Fitzpatrick 3.29.98 – Guy Edwards 3.38.23 – Rupert Keegan 3.39.61

10ème temps des essais

11 Porsche 956-110 John Fitzpatrick 3.30.30 – David Hobbs 3.34.19 – Dieter Quester 3.38.87

11ème temps des essais

 

La course

A l’issue du 1er tour, Mass précède Ickx, Ludwig, Lammers et Alboreto. Lors de la seconde boucle, Jan Lammers tente de freiner plus tard que Jacky Ickx, les deux voitures partent en tête à queue. Plus de peur que de mal.

Au second passage sur la ligne, Mass devance Schuppan, Alboreto, Ludwig, Merl, Andretti, Fitzpatrick, Ghinzani, Nannini, Warwick et Edwards.

17h00, Après une heure de couse, la Porsche no 11 est 6ème. La no 16 est 13ème

La course n’est pas ennuyeuse et les faits de course n’épargnent personne, pas même l’équipe officielle.

Minuit, les Porsche no 11 et 16 sont respectivement 4ème et 7ème.

1h16, Quester rejoint le stand a faible allure.

Après un arrêt 4 minutes, le problème de pompe à essence semble résolu et Hobbs repart.

2h20 Abandon de la Porsche no 11 sur problème d’alimentation en essence.

Mi-course La 956 Skoal Bandit est en cinquième position.

4h28 John Fitzpatrick change de monture et prend le volant de la N° 16.

6h00 La Porsche Fitzpatrick  tourne comme une horloge et pointe en 4ème position.

15h50 Suite à la rupture d’un disque de frein, la voiture rentre péniblement au stand avec une jante et un pneu détérioré. Il faut faire vite, très vite, car l’arrivée est en vue.

Changement de roues, remplacement du capot avant et d’un bras de suspension seront effectués à la vitesse éclair.

15h57La Porsche no 16 pilotée par Keagan repart des stands.

16h00 Huit Porsche 956 aux huit premières places du classement général.

 

John Fitzpatrick, Dieter Quester et David Hobbs sur la Porsche 956 no 16 aux couleurs Skoal Bandit terminent à la 5ème place 

(Vidéo Skoal Bandit Racing)

 

24 Heures 1983 - Circuit de 13.626 km

 

 

Porsche 956-110  N°11

John Fitzpatrick Racing

Technique

Catégorie : C
Moteur : F6 2T Porsche 2649 cm3
Pneus : Goodyear

 

Pilotes

John Fitzpatrick   GBR
Dieter Quester   
David Hobbs    GBR

 

1983 11 Porsche 956 Fitzpatrick

Résultats

Course : Abandon
10ème heure
Pompe à essence

Qualifications : 11ème
Temps : 3'30"30
Moyenne : 233,255 km/h

Position heure par heure :

1h

2h

3h

4h

5h

6h

7h

8h

9h

10h

11h

12h

13h

14h

15h

16h

17h

18h

19h

20h

21h

22h

23h

24h

6

7

5

4

3

3

4

4

8

15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Porsche 956-102  N°16

John Fitzpatrick Racing

Technique

Catégorie : C
Moteur : F6 2T Porsche 2649 cm3
Pneus : Goodyear

 

Pilotes

Guy Edwards   GBR
John Fitzpatrick   GBR
Rupert Keegan   GBR

 

1983 16 Porsche 956 Fitzpatrick

Résultats

Course : 5ème
Distance : 4887 km
Moyenne : 203,63 km/h

Qualifications : 10ème
Temps : 3'29"98
Moyenne : 233,611 km/h

Position heure par heure :

1h

2h

3h

4h

5h

6h

7h

8h

9h

10h

11h

12h

13h

14h

15h

16h

17h

18h

19h

20h

21h

22h

23h

24h

13

11

6

6

5

6

7

7

4

5

6

6

5

4

5

5

5

5

5

5

5

5

5

5

 

 

Bibliographie

24 heures du Mans 1983 / Teissedre - Moity

Sport Auto Juillet 1983

Remerciements

Un grand merci à Jean Claude Hatet, Dominique Clousier et Philippe Morinière pour les photos