LM 1977 Lancia StratosMariane Hoepfner quitte sa résidence de Furchhausen pour prendre la direction du Mans avec l’espoir de faire aussi bien qu’en 1975, ou elle avait terminé première de la catégorie des voitures de sport moins de 2 litres.

 

Cette année l’entreprise parait aussi audacieuse qu’il y a deux ans car l’ancienne Championne de France des rallyes dispose d’une Lancia Stratos turbocompressée. La préparation a été confiée au ‘sorcier’ italien Maglioli. Voiture et préparateur ne possèdent pas une grande expérience des circuits. Cette Stratos a déjà brillé en rallye. En 1974 elle était conduite par Sandro Munari au Tour de France et enleva le Giro d’Italie avec Jean-Claude Andruet.

Mariane Hoepfner aura pour coéquipière Christine Dacremont, championne de France et championne d’Europe des Rallyes 1976.

Au volant de cette voiture lors des 24 heures du Mans 1976, Christine Dacremont et Lella Lombardi avaient terminé 2ème du groupe GTP.

Le moteur délivre cette année entre 350 et 380 chevaux. Grâce à l’allongement des rapports de la boite de vitesse, la Stratos devrait atteindre les 285 km/h en vitesse de pointe à un régime de 7500 tours/minutes. En vue de préparer Le Mans, des essais privés sont menés dans la banlieue de Turin.

Le groupe des GTP (voitures de Grand Tourisme Prototype) est particulièrement relevé avec deux WM ; deux Inaltera et l’Aston Martin de Hamilton-Preece. La sagesse de l’équipage féminin devrait permettre de viser un bon résultat.

Mardi 7 juin, la voiture accuse 965 kg lors des vérifications du pesage

Mercredi 8 juin, 1ere jounée d’essais
Au cours ‘une soirée pluvieuse, la Stratos réalise un temps de 5’17’’7

Jeudi 9 juin, 2ème journée d’essais

Dacremont 4’25’’3 (185.088 km/h)
Hoepfner 4’33’’0
44ème place sur la grille à 25 secondes de l’Inaltera de Jean Ragnotti.

 LM 1977 Lancia Stratos

 

Samedi 11 juin 1977

16h00, Christine Dacremont prend le départ. Le moteur ‘ratatouille’ mais rien de très inquiétant.

16h50 premier arrêt ravitaillement.

16h51 Christine Dacremont repart

17h00 A la fin de la 1ère heure, la Stratos pointe en 28ème position (13 tours)

17h49 Ravitaillement pour Christinne Dacremont

17h50 Marianne Hoepfner repart. L’Alsacienne tourne entre 4’25 et 4’30

18h00 25ème position après 2 heures de course (25 tours)

18h50 Alors que tout semblait fonctionner normalement, la température d’eau grimpe soudainement de 83° à 100° à l’entrée des Hunaudières. Constatant que la pression d’huile est stable, Marianne lève nettement le pied avec l’espoir de voir la situation s’améliorer mais en vain.
L’alsacienne s’immobilise au poste 100 avant de repartir vers les stands à faible allure.

19h00 34ème après 3 heures (36 tours)

19h01 Mariane s’arrête au stand ou on vérifie le joint de culasse.
Un piston a lâché et l’huile est mélangée à l’eau.

19h15 Abandon Bris de moteur

Meilleur tour Dacremont : 4’24’’2

Pour l’Alsacienne, le Mans se terminait bien vite.  « Vous savez, j’en pleurerai car avec Christine nous avions tout sacrifié pour cette épreuve »