24h le mans 1972 85 Taydec mk3 Ford

24h lemans 1972 85 Taydec MK3 FordDepuis la disparition des automobiles Bugatti, exception faite de Bob Wollek, plus aucun pilote Alsacien ne s'est engagé aux 24 heures du Mans. En ce mois de juin 1972, le pilote Strasbourgeois Jean-Daniel Jakubowski relève le défi au volant d'une Taydec.

 

 

Logo TaydecAprès un Rallye de Monte Carlo abrégé rapidement, Jean Daniel Jakubowski, sociétaire de l'ELMAT, est associé au pilote parisien Schweitzer pour conduire la Taydec no 85. Cette barquette anglaise a été conçue par Tom Clapham, elle est équipée d'un Ford Cosworth de 1600 cm3. 

 

La voiture bleue est préparée tardivement et le pilote Alsacien ne pourra malheureusement pas prendre le volant de la 1ere séance qualificative. Le lendemain, son temps de 4.42.7 (173.696 km/h de moyenne) ne sera hélas pas suffisant pour qualifier l'auto.

24h lemans 1972 85 Taydec MK3 Ford

 

En ce jeudi soir, c'est la grosse désillusion, le beau rêve vient de s'évanouir. L'écœurement et la rage l'habitent au moment de remettre la Taydec sur la remorque pour rentrer à Strasbourg.

 

"Jeudi soir, avec seulement le 2eme et le 4eme rapport, j'ai tourné en 4'42'' et des poussières. Dés que j'ai réalisé le temps minima de qualification, j'ai forcé Roger Schweitzer *, mon coéquipier, à tourner avant la tombée de la nuit : Nous n'avions pas encore monté le capot avec les phares. Mais il n'a pas été foutu de tourner en moins de 5'42... Je ne pensais pas qu'il se trainerait aussi lamentablement... La veille, alors que la Taydec était encore à Paris, nous avons finalement choisi le moteur Cosworth FVA 1.600 cm3 pour être bien placé à l'indice; Christian Poirot, le Vosgien en quête de coéquipier, m'avait demandé de courir avec lui.... J'étais tellement sûr de me qualifier que j'ai refusé...."

 

"Ça me fait mal au cœur... Et dire que pendant une semaine, deux mécaniciens de Darnval, un nouveau constructeur français qui a engagé ma Taydec au Mans, ont travaillé chez moi au garage et ensuite, pendant trois jours ils ont remonté un nouveau moteur à Paris..."

 

 

Jean Daniel Jakubowski dans sa Taydec

Jean-Daniel Jakubowski et son amie Christiane seront de retour à Strasbourg avant même que le départ ne soit donné.

 

* L'interview fait mention à plusieurs reprises du pilote parisien Roger Schweitzer, alors que tous les classements ACO indiquent un pilote suisse dénommé Peter Schweitzer. Coquille ?

 

Bibliographie DNA/Bernard Delattre 

Photo Forum Motorlegend / pas d'auteur

 

Pin It