Une LMP1 Ginetta en FIA WEC 2018

ginetta lmp1Ginetta annonce aujourd'hui la production d'un châssis LMP1 en vue du Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC) 2018.
 
 
 
 
La réglementation 2018 des prototypes LMP1 dépourvus de système hybride étant établie, Ginetta estime que celle-ci offre plus d'ouvertures que la catégorie LMP2, au format beaucoup plus contrôlé. La conception de la Ginetta LMP1 est donc partie d'une feuille blanche, et permet au constructeur de travailler avec des ingénieurs et fournisseurs de tout premier ordre, pour aboutir à la création d'une voiture extrêmement compétitive.
 
ginetta lmp1 24 hours of Le Mans
 
Outre ses propres ressources en interne, Ginetta a confié le développement aérodynamique au légendaire ingénieur britannique Adrian Reynard. Une nouvelle recrue, dont l'identité sera dévoilée très prochainement, officiera comme responsable aérodynamique et amènera son expérience de la catégorie LMP1. Concepteur de la Peugeot 908 HDi FAP victorieuse aux 24 Heures du Mans, Paolo Catone sera lui aussi très impliqué dans la création de la Ginetta LMP1.
 
Ginetta ne s'engagera pas officiellement, mais compte assembler dix châssis pour soutenir trois équipes de deux voitures exploitées par des équipes clientes. Plusieurs d'entre elles ont déjà fait part de leur intérêt pour la saison WEC 2018, comme PRT Racing (déjà utilisateur du châssis Ginetta G57) et ARC Bratislava.
 
Pierre Fillon (Président de l'Automobile Club de l'Ouest) :"Encore une grande nouvelle pour l'endurance ! Ginetta a déjà démontré son savoir-faire en créant des châssis performants et victorieux, comme la G57 en catégorie LMP3. Cet engagement en LMP1, sommet de la pyramide de l'endurance, constitue donc pour Ginetta la prochaine étape logique. Le très haut niveau des partenaires qui vont accompagner Ginetta dans ce programme est très prometteur pour le Championnat du Monde d'Endurance FIA 2018."
 
 
 
 

United Kingdom(Great Britain)Ginetta has today announced it will be producing an LMP1 chassis for the 2018 World Endurance Championship. 

With the 2018 non-hybrid LMP1 rules having been set, Ginetta feels it offers an open forum for design comparative to the more controlled LMP2 category.  The Ginetta LMP1 design has therefore started from scratch, allowing the manufacturer to partner with world-class designers and supply partners to create an extremely competitive car. 

Building on its current in-house expertise, Ginetta has contracted legendary designer Adrian Reynard to lead the aero development, along with a newly recruited Head of Aerodynamics who brings LMP1 experience and will be named in due course.  Paolo Catone, who previously designed the Le Mans-winning Peugeot 908 HDi FAP, will also be heavily involved in Ginetta LMP1 design.

Ginetta will not be running a factory team but will be looking to build ten chassis to support three, two-car teams run by customers.  Significant interest has already been expressed from both new and existing customers, includingG57 customers PRT Racing and ARC Bratislava for their 2018 WEC campaigns.   

Pierre Fillon, ACO President: More great news for endurance racing! Ginetta has proven its expertise in creating successful high performance chassis in the G57 and LMP3 categories and entering LMP1, the top tier of endurance racing, appears now to be an obvious move for Ginetta as it moves forward. The valued expertise of Ginetta’s partners for this programme is also very promising for the 2018 FIA World Endurance Championship.

 

Plan du circuit du Mans

Back to Top