WEC LMP2 2018Conformément au règlement LMP2 établi en concertation avec les quatre constructeurs impliqués, Oreca, Onroak, Riley et Dallara, des ajustements vont être apportés sur certains prototypes, après une première saison. Il en avait été ainsi acté dans le cas où des écarts de performances seraient constatés entre les 4 châssis. 
Le WEC fait évoluer le calendrier pour répondre aux concurrents et aux fans
Pierre Fillon, Président de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), et Gérard Neveu, Directeur Général du Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC) évoquent les lignes directrices de la saison 2018-2019.
A l’issue d’une édition marquée par d’innombrables rebondissements, la Porsche 919 Hybrid #2 de Bernhard/Bamber/Hartley s’impose, signant ainsi la 19e victoire du constructeur allemand dans la Sarthe. Un record historique ! Le podium est complété par deux LM P2, l’Oreca #38 du Jackie Chan DC Racing et l’Oreca #13 de Vaillante Rebellion.
14 juin 2017, 16h00 –  20h00 - Essais Libres. Changement de dernière minute dans la composition de l’équipage de la Ferrari n°51. Lucas di Grassi victime d’une blessure à la cheville est remplacé par Michele Rugolo. Le thermomètre indique 30 degrés au moment où la Ligier n°34 de l’écurie Tockwith Motorsports s’élance la première sur la piste.
L’équipe SMP Racing a été créée en 2013 à l'initiative de Boris Rotenberg, membre du conseil d'administration de la banque russe SMP Bank. L’écurie a mis en place un programme pour permettre à de jeunes pilotes russes talentueux de participer à des compétitions et de développer des compétences professionnelles.
L’écurie Tockwith Motorsports a été créée il y a maintenant 47 ans, en 1970, par le père de Simon Moore. Cet ancien policier, voulant entrainer et former les conducteurs de moins de 17 ans, décida en même temps de construire un centre du nom de Tockwith Driving School, sur un ancien terrain d’aviation à Tockwith, dans le Nord de l’Angleterre, près de Leeds.
En 2013, voilà un retour qui fit plaisir aux spectateurs français ! Cinquante ans après le premier engagement d’Alpine aux 24 Heures du Mans, 35 ans après la victoire au classement général de l’Alpine-Renault A442 B de Pironi/Jaussaud, la marque bleue est revenue au Mans et a inscrit son nom au palmarès de l’European le Mans Series 2013 puis 2014.

Plan du circuit du Mans

Back to Top